Le yoga en pleine nature

Mis à jour : 29 déc. 2019


Beaucoup de pratiquants du yoga ont coutume de suivre des cours dans des studios spécialisés. Or, le yoga est une discipline qui peut se pratiquer partout, chez soi évidemment mais surtout en pleine nature et cette pratique tend à se développer car elle présente de très nombreux avantages même si cela est parfois déroutant pour ceux qui sont habitués à le pratiquer dans des endroits plus confidentiels comme en studio.

Faire du yoga en pleine nature, c’est mettre l’énergie le prana au cœur de sa pratique et de son mode de vie. Dans la philosophie du yoga, notre corps est soutenu par la force vitale contenue dans l’air et les éléments. Le prana, présent dans l’air que nous respirons, rend la pratique de la respiration totalement indissociable du yoga - Paris, c’est le pranayama. Mais il est aussi présent dans la lumière dont se gorgent les végétaux, et nous invite à une alimentation végétarienne.

Pratiquer le yoga en pleine nature trouve donc toute sa cohérence car cela replace le pratiquant dans son environnement d’origine. Dès que l’on se sent en harmonie avec la nature, il est plus facile de trouver sa place dans le monde.


Comme l’écrit Marc de Smedt dans Petit cahier d’exercices de méditation au quotidien : « Les annales racontent que le Bouddha aimait aller méditer dans la nature. Cela lui permettait aussi de s’échapper des soucis causés par la communauté de ses disciples ! Une fois rendus dans la forêt, il se faisait un siège avec une souche d’arbre, un monceau de feuilles qu’il rassemblait, ou un gros caillou. Et, tranquillement, il respirait et se laissait vibrer dans la magie vivante de la nature environnante. »


Les bienfaits reconnus de la nature


De nombreuses études montrent les bienfaits de la nature sur la santé. C’est particulièrement le cas pour la marche en forêt qui engendrerait une moindre production d'hormones de stress (le cortisol) que la marche en zone urbaine. Une comparaison déjà établie entre les gens des villes et les gens des campagnes.

Les japonais proposent même des randonnées en forêt à titre thérapeutique car elle agirait en particulier sur les symptômes dépressifs. Ce que des études américaines de l’Université de Stanford confirmeraient.

Les arbres, les fleurs, le soleil jouent incontestablement un rôle sur nos humeurs et nos comportements, nous sommes particulièrement sensibles aux changements de saison. La vie urbaine nous le fait parfois oublier et certains finissent par se perdre dans une logique de stress permanente, comme une forme d’ivresse qui submerge nos émotions.

Certains scientifiques n’hésitent pas à parler de vitamine G, pour Green.

Bien entendu, il ne s’agit pas de fustiger la vie urbaine qui présente de nombreux avantages tant du point de vue économique que du point de vue culturel, mais force est de constater, que la pollution y est souvent plus forte, les espaces verts plus limités, le bruit beaucoup plus présent, tout cela occasionnant des situations de stress physique et psychique qui fragilisent notre santé.

La vie au vert entraine une baisse des troubles respiratoires bien sûr, mais aussi de la pression artérielle et du cortisol ou encore une amélioration de l'immunité. Après deux journées de promenade en forêt, les effets seraient visibles durant un mois.

Il y a d’ailleurs de plus en plus de gens qui décident de modifier leur mode de vie en réinvestissant les campagnes dans l’optique de retrouver une qualité de vie. L’arrivée des enfants encourage parfois cette réflexion, tant il devient criminel de leur faire respirer un air vicié. Certains délocalisent leur activité en télé travail, d’autres se réinventent complètement, se tournent vers la simplicité volontaire, le besoin de nature, d’espace est une tendance qui a le vent en poupe à l’heure où les collapsologues prédisent l’effondrement du système économique capitaliste d’ici vingt ans.


Au bord de l’eau


Pratiquer le yoga en bord de mer, à côté d’une rivière ou d’une cascade ou tout simplement d’une petite fontaine dans un jardin japonais, est extrêmement bénéfique car l’eau a des vertus multiples, notamment le bruit de l’eau.

L’air iodé au bord de la mer est connu pour ses vertus vivifiantescar il est chargé en ions négatifs et l’iode agirait sur la thyroïde.

On sait désormais aussi que le bruit des vagues ou du ressac permet de lutter contre la dépression et les angoisses en stimulant la sérotonine (neurotransmetteur qui agit sur l’humeur et l’émotivité), les tryptamines (qui agissent sur les récepteurs de la sérotonine) et la mélatonine (hormone du sommeil)

L’eau salée, notamment, permet de réduire le stress grâce aux minéraux qu’elle diffuse dans l’air. Elle a l’avantage de favoriser l’oxygénation du cerveau, et ainsi, nous rend plus attentifs et actifs.

Le bruit de l’eau est souvent considéré comme un « bruit blanc », c’est-à-dire un son apaisant qui a l’avantage de masquer les nuisances sonores, de favoriser la détente et l’endormissement. Il soulagerait même les acouphènes.Le bruit d’une eau en cascade réduirait ainsi la sensation de douleur.


Les avantages du yoga en plein air


Outre les avantages intrinsèques à la nature elle-même, pratiquer le yoga en plein air trouve évidemment tout son intérêt en amplifiant ses bienfaits.

On peut se laisser hypnotiser par les formes de la nature, les arborescences, au cœur des fractales qui dessinent notre univers. Faire du yoga dans la forêt par exemple c’est se nourrir de ces structures qui nous plongent au cœur des mystères de l’univers. Se connecter avec le monde extérieur, le vent qui souffle dans les arbres, la brise marine qui soulève les grains de sables sur la plage, le clapotis de l’eau, le bruit des vagues, le chant des oiseaux, le soleil qui se lève, les sommets à perte de vue quand on le pratique en montagne, c’est encourager le miracle de la pleine conscience, c’est-à-dire d’être pleinement présent.

L’objectif est d’être à l’écoute, d’observer, de sentir, et se reconnecter à la beauté de ce qui nous entoure. Pratiquer en pleine nature aide à réveiller encore plus l’odorat, la vue, et le toucher, augmentant ainsi les sensations bénéfiques.

Il n’est certes pas toujours aisé de faire sa première séance de yoga en plein air, pourtant, pratiquer dans un nouvel environnement aide à développer la confiance en soi. Sortir de sa zone de confort c’est apprendre à s'adapter, à être plus à l'aise dans tout type de situation. 

Pratiquer le yoga en symbiose avec la nature permet de se ressourcer et de réaliser les asanas dans un état de prédisposition inconsciente et aide à créer une connexion de plus en plus intense et profonde avec la nature qui nous entoure. Peu à peu, on renforce notre lien sacré avec notre Mère la Terre.

Une fois que notre environnement est bien exploré, on peut partir à la découverte de notre monde intérieur : Pratyâhâra, ou retrait des sens. Explorer notre nature intérieure au sein de la nature, c’est faire un voyage infini au cœur de l’Univers.


Plusieurs formules de yoga pleine nature sont proposées :


La randonnée yoga : Une marche en conscience silencieuse au cours de laquelle vous partez déjà en méditation à l’écoute de la nature, suivie d’une séance de yoga dans un endroit reculé et calme.

N’oublions pas que les grands yogis ont été nombreux dans l’Himalaya ! Dans les montagnes ou en pleine nature, lorsque l’on marche, on a besoin d’être bien ancré dans le sol, la correspondance avec le yoga est évidente et complémentaire.

D’autant que le yoga facilite l’étirement des jambes, des chaines musculaires du dos aux cervicales et de rétablir la circulation veineuse.


Le paddle yoga : On pratique le yoga en connexion avec la nature – sur l’eau à l’aide d’une planche (paddle board), une pratique développée par Shiva Rea, une professeure de yoga surfeuse ! Les mouvements sont mesurés, réalisés en conscience et requièrent présence et attention. Tandis que la recherche de stabilité engage les muscles profonds et affine la proprioception.


Le snow yoga appelé aussi snowga : il s’agit d’enchaîner les postures sur un terrain enneigé. Les adeptes expliquent que le froid décuple les bienfaits, que faire les exercices de respiration dans la neige permet d’évacuer encore plus de stress.


En bref, un yoga en pleine nature, c’est un yoga -Paris qui prend toute sa dimension et ouvre un peu plus les voies de notre pleine conscience.


#yoganature #yogapleinair #yay #yogadanslaforêt #yogaauborddeleau #yogabienfaits #yogapleinenature

  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Icône social Instagram

© 2018 Yoga and You

YAY BLOG

NOS STUDIOS

Studio Joseph  de Maistre

Salle JDM

44 rue Joseph de Maistre

75018 Paris

L'Annexe

1 rue Eugène Carrière

75018 Paris

Studio Cardinet

77 rue Cardinet

75017 Paris

Studio Douai

17 rue de Douai

75009 Paris

CONTACT

06 50 17 52 67

contact@yay-studio.fr

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous à notre newsletter

NEWSLETTER