Pour toutes questions, contactez-nous 

yay_Prof-1-1

Comment le yoga de la fertilité aide-t-il à tomber enceinte ?

Depuis plusieurs siècles, le yoga de la fertilité ou fertility yoga fait partie des méthodes alternatives pour favoriser l’arrivée d’une grossesse.

Grâce à ses postures spécifiques, ses chants et ses exercices de méditation et de relaxation, il agit sur l’organisme de la femme en réduisant le taux de cortisol et en favorisant la production d’hormones facilitant la reproduction.

Encore connue sous le nom d’hormone du stress, le cortisol, lorsqu’il est élevé, peut réduire de 45% les chances de concevoir un enfant.

Ce style de yoga bien particulier agit donc à plusieurs niveaux pour lutter contre les problèmes d’infertilité chez la femme. Découvrez dans cet article comment le yoga de la fertilité peut aider les femmes à tomber enceinte.

Comprendre la fertilité

Pour comprendre réellement les avantages du yoga de la fertilité ou du fertility yoga, il est d’abord important de mettre en lumière quelques notions de bases concernant la fertilité.

Les facteurs influençant la fertilité

Chez la femme, plusieurs facteurs influencent la fertilité. Il s’agit entre autres :

  • De l’âge ;
  • Du stress ;
  • De l’hygiène de vie (alimentation, sport, tabac, etc.)
  • Du poids, etc.

Ces facteurs, selon leur présence, peuvent agir sur le cycle menstruel et/où sur la production de certaines hormones intervenant dans le cadre de la fertilité.

Le stress et son impact sur la fertilité

Il existe un véritable lien entre le stress ressenti par une femme et ses difficultés à concevoir. En effet, l’un des effets du stress sur l’organisme est la contraction involontaire de la paroi des vaisseaux capillaires présents dans les ovaires et la paroi de l’utérus.

Ce spasme impacte le système de reproduction féminin à plusieurs niveaux :

  • Les fonctions de maturation des ovocytes ;
  • Le mécanisme d’ovulation ;
  • La nidation.

Par ailleurs, le stress perturbe le transport de l’ovule en diminuant la mobilité des trompes. Il s’agit en réalité d’un cercle vicieux puisque l’infertilité et les problèmes de conception, représentent déjà des déclencheurs de stress pour ces femmes. Et cette présence de stress accroit à son tour la difficulté de conception.

Comment le yoga peut aider à atténuer le stress lié à la conception

Le yoga de la fertilité ou fertility yoga intègre plusieurs techniques de relaxation et une pluralité d’exercices de respiration qui permettent de réduire le niveau de stress chez la femme.

En effet, en état de stress, le corps produit du cortisol, une hormone qui interfère avec celles qui favorisent l’ovulation et la nidation. La pratique de ce type de yoga agit directement sur le stress ainsi que ses effets néfastes sur le corps de la femme.

Si vous êtes sur Paris et que vous souhaitez atténuer votre stress et avoir une meilleure vie, vous pouvez prendre des cours de Yoga à Paris en studio ou bénéficier d’un accompagnement personnalisé.

Les postures de yoga (Asanas) qui favorisent la fertilité

La pratique du yoga de la fertilité repose sur plusieurs exercices. Chacun de ces derniers possède un rôle spécifique. Par exemple, certains exercices favorisent l’équilibre hormonal, tandis que d’autres améliorent la circulation sanguine et réduisent la tension dans le bas du dos.

Les asanas spécifiques pour stimuler la circulation sanguine dans la région pelvienne

Il est indispensable que la circulation sanguine dans la région pelvienne soit optimale pour assurer la santé reproductive de la femme.

Les asanas ci-dessous présentées permettent à la femme de muscler son périnée, mais également de travailler ses organes abdominaux et de tonifier les muscles de ses hanches.

La Baddha Konasana

Encore connue sous le nom de posture du cordonnier ou du papillon, cette posture de yoga pour la fertilité est exécutée en position assise. Asseyez-vous avec les jambes tendues vers l’avant et maintenez votre dos droit, puis pliez vos genoux tout en rapprochant vos talons de vos fesses.

Rapprochez ensuite vos voûtes plantaires l’une de l’autre et laissez vos genoux s’écarter lentement chacun de son côté. Maintenez fermement vos pieds avec vos mains en pressant leurs plantes l’une contre l’autre et respirez profondément.

Si cela semble difficile, asseyez-vous sur une couverture afin de relever le niveau de votre dos.

La Viparita karani

La Viparita karani (posture inversée des jambes sur le mur ou demi chandelle) est assez facile à réaliser avec un tapis de yoga. Placez le tapis contre un mur de manière perpendiculaire et allongez-vous dessus. Détendez le haut de votre corps et placez vos jambes tendues contre le mur.

Rapprochez le plus possible votre os pelvien du mur et gardez vos mains tendues le long de votre corps. Si vous ressentez suffisamment de confort, vous pouvez rester dans cette position pendant quelques minutes.

La Supta Baddha Konasana

La supta Baddha Konasana ou posture de la déesse du sommeil s’exécute en position couchée. Si elle est associée à différents types de yoga, ses résultats dans le fertility yoga sont assez intéressants.

Allongez-vous sur le dos et ouvrez vos jambes en maintenant les plantes de vos pieds collées (comme avec la posture du cordonnier). Relâchez vos jambes tout en gardant les paumes de vos mains tournées vers le ciel. Dégagez ensuite votre poitrine et respirez normalement.

Les asanas qui favorisent l’équilibre hormonal

Certaines asanas du yoga de la fertilité permettent à l’organisme de rééquilibrer ses niveaux hormonaux.

Prasarita Padottanasana

Encore appelée posture des pieds écartés, cette asana lorsqu’elle est pratiquée régulièrement, permet d’équilibrer les hormones, d’avoir un meilleur afflux sanguin dans la tête et un mental apaisé. Pour le réaliser, restez debout, les jambes écartées, avec les pieds parallèles l’une à l’autre.

Ensuite, inspirez en levant les bras et expirez en vous penchant vers l’avant et en gardant votre dos bien droit. Posez les paumes de vos mains à plat contre le sol et fléchissez vos coudes vers l’intérieur, de manière à ce que le sommet de votre tête touche la couverture que vous aurez préalablement disposée à cet effet.

Inspirez et expirez dans cette posture et posez vos mains sur vos cuisses en redressant lentement votre dos. Cet exercice de yoga pour femme en difficulté de conception est très efficace pour améliorer la santé reproductive.

Adhô-mukha shvanâsana

Mettez-vous à quatre pattes avec vos mains bien posées sur le sol, puis relevez votre postérieur en tendant les jambes tout en étirant votre bassin.

Faites attention à ce que vos talons restent collés au sol. La posture finale du ‘’chien tête en bas’’ est semblable à un V renversé. Faites quelques inspirations et revenez à votre position initiale. Reprenez plusieurs fois l’exercice.

Ananda Balasana

La posture de l’enfant heureux ou Ananda Balasana se réalise également en position allongée. Couchez-vous sur le dos et ramenez vos genoux vers votre poitrine. Avec vos mains, saisissez vos orteils et maintenez-les fermement. Balancez-vous ensuite de gauche à droite tout en maintenant un rythme normal de respiration.

La respiration au yoga et la fertilité

Les exercices de respiration encore appelés ‘’pranayamas’’ sont des techniques clés du yoga de la fertilité. En combinant différents exercices de respiration, la femme qui cherche à concevoir peut augmenter ses chances d’y arriver.

Les techniques de respiration profonde au yoga pour réduire le stress

Voici quelques pranayamas très efficaces dans la réduction du stress.

Kapalabhati pranayama

Cet exercice de respiration consiste à forcer les expirations par le nez en faisant rentrer le nombril et en restant parfaitement immobile. Quant aux inspirations, elles se font passivement et ne nécessitent aucun effort particulier. Vous pouvez relâcher votre ventre lors de cette phase.

Nadi Shodhana pranayama

Pour faire cet exercice de respiration communément appelé ‘’respiration alternée’’ en yoga de fertilité, repliez l’index et le majeur de la main droite. Inspirez par les deux narines, puis bouchez votre narine droite avec votre pouce et votre narine gauche avec votre annulaire.

Expirez ensuite par votre narine gauche et inspirez à nouveau par la même narine, avant d’expirer à droite. Puis vous inspirez à droite et expirez à gauche. Reprenez l’exercice une douzaine de fois.

Viloma pranayama

Pour cet exercice, vous devez faire une inspiration en 3 ou 4 étapes. Vous prenez une petite inspiration, puis vous retenez l’air dans vos poumons pendant une ou deux secondes avant de prendre une deuxième inspiration, puis une troisième.

Vous reprenez l’acte jusqu’à atteindre le dernier palier avant d’expirer.

Le lien entre la respiration au yoga et l’équilibre hormonal

Les exercices de respiration (pranayama) du yoga de la fertilité sont faites de manière consciente et guidée. Ils permettent de diffuser l’énergie à travers tout le corps.

La diversité des cycles d’exécution des différents exercices permet de stimuler le système hormonal ainsi que les glandes hormonales chez les femmes.

Avec les exercices de respiration du yoga de la fertilité, les hormones de stress sont réduites et cela permet à l’organisme de libérer l’œstrogène, la progestérone, la LH (hormone lutéinisante) et la FSH (hormone folliculostimulante) en taux suffisants.

La méditation et visualisation au yoga pour la fertilité

La méditation et la visualisation font également partie des exercices de yoga de la fertilité. Elles permettent d’attirer des ondes positives et de renforcer la connexion entre le corps et l’esprit.

La méditation au yoga pour la conception

La tension, l’anxiété et autres troubles émotionnels sont des éléments qui empêchent la sécrétion des hormones vitales de l’hypophyse. Cette interférence affecte tout l’organisme de la femme. Elle peut retarder l’ovulation, voire la bloquer sur une longue période.

Les exercices de méditation Kundalini permettent justement d’apaiser l’esprit et de guérir les troubles émotionnels. Ils améliorent et dirigent le flux d’énergie vers les organes reproducteurs de la femme afin qu’elle puisse concevoir.

La visualisation positive et son impact sur la fertilité

Le Yoga de la fertilité fait également intervenir la visualisation positive pour aider les femmes à tomber enceinte. Cet exercice permet :

  • D’évacuer les tensions ;
  • De se concentrer sur soi ;
  • De lever les blocages psychologiques ;
  • De se projeter positivement, etc.

Pour une femme qui souhaite concevoir, le fertility yoga préconise de visualiser les actions qui mèneront au résultat qu’elle souhaite (accouchement d’un enfant) plutôt que de se concentrer sur le résultat lui-même.

À lire aussi
Figurant parmi les styles de yoga les plus populaires, le yoga flow occupe une place de choix dans le rang des classiques du yoga. En effet, il attire un large éventail de pratiquants cherchant à cultiver leur bien-être, qu’ils soient novices ou yogis chevronnés. Découvrez ici tout ce qu’il est nécessaire de savoir sur le...
S’il est bien connu que la pratique du yoga présente de nombreux avantages pour la santé physique et mentale, cette discipline peut également être très utile pour les personnes désireuses d’obtenir un ventre plat et tonique. En effet, grâce à certaines postures du yoga qui affectent la région centrale du corps, il est possible de...

Ne ratez plus aucun article !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être informé par email dès la parution d’un nouvel article sur le blog

Laissez votre commentaire.

Je souhaite profiter de l'offre d'été
Prendre rendez-vous pour cette consultation
Obtenir des informations sur la formation
Inscription à la newsletter YAY