Pour toutes questions, contactez-nous ou appelez-nous au 06 50 17 52 67

5 aliments à incorporer dans votre alimentation yogi

5 aliments à incorporer dans votre alimentation yogi

« Être en yoga » passe aussi par notre assiette ! Que vous pratiquiez ou non le yoga sur les tapis, les principes de l’alimentation yogi peuvent contribuer à votre bien-être. En effet, l’alimentation est un des piliers essentiels d’un corps et d’un esprit sains. En prenant soin de son alimentation, nous avons l’intention de remplir notre corps d’énergie vitale (de prana) et de calmer notre esprit. Dans cet article, nous vous livrons tous nos conseils pour adopter les principes d’une alimentation yogi afin de soutenir votre pratique du yoga et de la méditation !

alimentation yoga

Quelques principes clés de l’alimentation yogi

Avant de vous révéler les 5 aliments essentiels à incorporer dans son alimentation yogi, nous rappelons quelques principes clés en yoga :

Les trois gunas dans l’alimentation

La Bhagavad Gita détaille les trois gunas (qualités) qui s’appliquent à chaque chose de la vie, y compris dans l’alimentation yogi :

  • Raja : « énergie, passion, désir ». Dans l’alimentation yogi, cela désigne les aliments chauds, épicés, les aliments qui ont tendance à exciter ou à digestion rapide. Par exemple, le café, le chocolat, les épices chaudes, le sel, les aliments de la fast food.

  • Tama : « inertie, lourdeur, ignorance ». Ce sont les aliments à digestion lente ou qui ont tendance à ralentir l’organisme : la viande, le poisson, l’alcool, le tabac, les oignons, l’ail, les produits fermentés et trop mûrs.

  • Sattva : « amour, équilibre, pureté ». Les aliments dits sattviques nourrissent le corps et le maintiennent calme et en forme. Ce sont les aliments qui cultivent le côté pur et harmonieux. Par exemple : les fruits et légumes frais, le lait, le beurre et le fromage, les graines et noix, les germes et légumineuses etc.

 

Aussi, vous l’aurez sans doute deviné, prendre soin de son alimentation demande de cultiver plus de Sattva dans sa vie. C’est en effet une alimentation yogi pure, qui facilite une circulation harmonieuse de l’énergie et aide à créer une union apaisée entre corps et esprit. Cependant, il faut comme pour tout, cultiver la modération : en fonction de nos différentes phases dans la vie, nous nous tournerons vers des aliments différents. Le mieux est de juger avec bienveillance votre alimentation actuelle et de mettre en place doucement des changements à votre rythme.

Ahimsa : l’alimentation yogique sans violence

« Ahimsa » signifie non-violence et est l’un des principes clés du yoga. Ce principe s’applique dans différents domaines de la vie. Dans l’alimentation yogique, cela implique de ne pas consommer de viande, car la mort d’un animal est un acte de violence qui crée une énergie négative. En consommant de la viande, on absorberait alors cette énergie négative qui viendrait bloquer le prana (énergie) individuel. Choisir de manger comme un yogi, c’est donc choisir avec soin l’énergie que vous absorbez.

1) Des fruits et légumes frais sans produit chimique

L’alimentation yogi privilégie les produits bruts et frais. Aussi, évitez les produits transformés, préparés et emballés. Nous vous conseillons de privilégiez des fruits et légumes frais et de saison, car ils regorgent de vitamines et minéraux essentiels à votre organisme. Si possible, privilégiez des produits bio, locaux et sans produits chimiques pour ne pas pas absorber ces produits dans votre corps. Et si vous pouvez cultiver votre propre potager ou vous rendre directement au sein de la ferme voisine pour récolter vos fruits et légumes, c’est encore mieux !

L’aliment yogi à privilégier :

L’avocat, idéal en tant que « pansement » de l’intestin et pour ses apports en acides gras mono-insaturés (notamment en oméga 9) qui aident à réguler le cholestérol dans le sang. L’avocat jouerait également un rôle bénéfique pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires. C’est donc un aliment idéal à consommer avant de pratiquer le yoga ou de démarrer une journée bien remplie !

infusion yoga

2. Des tisanes de yogi

Les infusions de plantes sont recommandées pour prendre soin de sa santé et de son alimentation. Privilégiez par exemple des tisanes à bases de plantes qui dynamisent le feu digestif, renforcent le système immunitaire ou activent la circulation sanguine. Certaines plantes sont à avoir toujours dans ses placards pour intervenir en complément de votre alimention variée et équilibrée telles que : la verveine, la camomille, la menthe poivrée, le curcuma, le fenouil, etc. Il ne faut par ailleurs pas sous-estimer le pouvoir réconfortant d’une bonne tisane !

La tisane à privilégier :

L’infusion de gingembre est idéale le matin pour stimuler le système sympathique. Une tisane de gingembre est aussi recommandée pour renforcer les défenses immunitaires en hiver notamment.

3. Des épices bénéfiques pour la santé

L’alimentation yogi profite des bienfaits des épices en adjonction des pouvoirs nutritifs des aliments. De plus, les épices viennent rajouter de la saveur, aident à nettoyer le corps, stimuler la digestion telles que la sauge, le basilic, le romarin, le cumin, la cardamome, la cannelle, etc. Les épices viennent faire toute la différence dans un plat pour relever les saveurs.

L’épice à privilégier :

Le curcuma pour ses vertus anti-inflammatoires, en synergie avec le poivre noir pour décupler les bienfaits.

4. Légumineuses et céréales

Les légumineuses et les céréales comme le riz, les pois chiches, les lentilles et les haricots secs sont une excellente source de protéines. Nous vous conseillons de veiller à associer une céréale complète et une légumineuse au cours d’un même repas afin d’assurer une ration équilibrée en protéines, notamment pour les végétariens.

La légumineuse et céréale à privilégier :

Pour un repas végétarien complet : le riz et les lentilles dans le dahl. Rajoutez des carottes pour ajouter la portion de légumes frais.

5. L’eau

Il est essentiel de s’hydrater tout au long de la journée, afin d’assurer le bon fonctionnement des reins et apporter les minéraux essentiels dont l’organisme a besoin. Si vous pratiquez une activité physique comme le yoga, veillez à bien vous hydrater après la pratique pour favoriser une bonne récupération des muscles. Évitez de boire de l’eau froide voire très froide, car le corps doit dépenser de l’énergie supplémentaire pour chauffer cette eau avant de passer dans les urines.

L’eau à privilégier :

Une eau riche en magnésium comme la Mont Roucous ou la Rozana. Également, en tant que complément, l’eau de noix de coco permet d’apporter des électrolytes (magnésium, potassium, sodium, calcium et phosphore) qui sont bénéfiques à l’organisme.

alimentation et yoga

Idée de recette yogique

Curry yogique au quinoa et à la noix de coco

Pour vous donner le goût de la nourriture yogique et à quel point cela est délicieux, nous vous conseillons de tester cette recette. Source.

Ingrédients :

1/2 tasse de chou-fleur en dés

1/4 tasse de tomates en dés

1/4 tasse de pommes de terre en dés

1/4 tasse de pois mange-tout coupés

2 briques de lait de coco

1 tasse de bouillon de légumes

1 cuillère à soupe d’huile de noix de coco

1 cuillère à soupe de gingembre râpé

2 cuillères à soupe de curry en poudre

1 tasse de quinoa

Sel et poivre

Une pincée de curcuma et de cumin

Du jus de citron frais

Coriandre et basilic

Préparation :

  • Laver soigneusement le quinoa. Verser dans une casserole à feu moyen et laisser le quinoa griller quelques minutes.

  • Verser deux tasses d’eau dans la casserole et porter à ébullition, puis réduire à feu doux. Cuire 15 minutes jusqu’à absorption de l’eau. Retirer ensuite du feu.

  • Pendant que le quinoa cuit, ajouter l’huile de noix de coco dans une casserole à feu moyen. Faire sauter le gingembre râpé, le chou-fleur, les tomates et les pommes de terre ensemble. Ajouter du sel et du poivre au goût.

  • Ajouter la poudre de curry, le curcuma, le cumin, le bouillon de légumes et le lait de coco, puis porter à ébullition. Cuire 5 à 7 minutes, puis ajouter les pois mange-tout. Cuire encore 5 minutes.

  • Goûtez le curry. Rectifier l’assaisonnement, saler et poivrer. Ajouter la coriandre et le basilic.

  • Servir sur le quinoa chaud. Pressez un citron frais avant de déguster. Bon appétit !

 

Sources

THE YOGIC DIET: LIVE LIKE A YOGI, EAT LIKE A YOGI

3 gunas ou qualités du monde matériel

Eat like a yogi: 10 rules of a yoga diet

http://www.samsarahathayoga.com/nouvelles/comment-manger-comme-un-yogi

https://theyogainstitute.org/what-to-eat-before-and-after-yoga/

https://www.news18.com/news/lifestyle/international-yoga-day-2021-foods-you-should-eat-before-and-after-yoga-session-3866492.html

À lire aussi
Les torsions en yoga sont accessibles à tous en fonction des variations proposées. Elles peuvent se pratiquer assises, debout, couchées, et même en inversion avec Sirsasana en torsion par exemple. Lors de la torsion, la colonne vertébrale tourne autour de son axe, ce qui permet d’étirer les muscles de tout le dos. Les postures de...
Le yoga en entreprise s’est considérablement répandu, à la fois parce qu’il apporte un bien-être évident aux salariés, mais également parce qu’on a compris qu’il augmentait leur productivité. C’est particulièrement vrai dans les entreprises de services. Cela rentre en parfaite cohésion avec l’apparition de nouvelles politiques managériales qui tendent à devoir s’adapter aux nouvelles configurations...

Ne ratez plus aucun article !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être informé par email dès la parution d’un nouvel article sur le blog

Laissez votre commentaire.

Inscription à la newsletter YAY