Pour toutes questions, contactez-nous ou appelez-nous au 06 50 17 52 67

Comment corriger sa posture grâce au psoas ?

Comment corriger sa posture grâce au psoas ?

Le psoas ou psoas-iliaque est un muscle puissant qui relie les jambes au torse et se contracte pour fléchir la hanche. Un psoas en bonne santé permet d’avoir une posture alignée, une respiration optimale et des organes de digestion, d’élimination et de reproduction qui assurent leur rôle de façon fonctionnelle. Également, le psoas est un muscle lié à nos émotions, ce qui influe donc dans notre quotidien. En yoga, nous cherchons à le rendre aussi souple que fort. Si le psoas est très difficile à palper dans le corps, nous pouvons amener de la conscience dans ce muscle et comprendre comment l’étirer, le détendre ou le renforcer. Dans cet article, nous nous intéressons au psoas-iliaque d’un point de vue anatomique, physique et également émotionnel.

psoas yoga

Quel est le rôle du psoas ?

Le psoas-iliaque est composé de deux corps musculaires et relie les cinq vertèbres lombaires en bas du dos jusqu’au fémur, c’est-à-dire l’os de la cuisse. Il appartient au groupe des muscles fléchisseurs de la hanche qui se contractent pour ramener la cuisse et le torse l’un vers l’autre.

Un muscle essentiel à notre posture

Le psoas a un impact direct sur l’alignement de la posture. En effet, ce muscle relie la zone lombaire (le bas du dos) aux jambes. Or, les heures passées assis au bureau, la conduite, les activités sportives telles que certains exercices de musculation, l’aviron, le cyclisme ont tendance à tendre le psoas.

En conséquence, un psoas court aura tendance à créer des douleurs en bas du dos en tirant les vertèbres lombaires vers l’avant et vers le bas, en direction du fémur. Tandis qu’un psoas trop étiré aura tendance à créer une trop forte rétroversion du bassin, avec le pubis poussé vers l’avant des genoux et les fesses rentrées. La posture n’est alors plus alignée : les ischios-jambiers sont tendus et le sacrum n’est plus légèrement incliné vers l’avant.

Vous êtes trop cambré ? Pratiquez la contre-posture

Si vous avez tendance à avoir une posture cambrée voire très cambrée, cela signifie que le psoas est tendu et raccourci. Privilégiez les postures de fentes hautes et basses ainsi que les postures de Guerriers n°1.

Bas du dos arrondi ? Pratiquez la contre-posture

Si vous avez tendance à avoir le bas du dos arrondi, dans ce cas cela signifie que le psoas doit être renforcé. Veillez à étirer les ischios-jambiers.

muscle psoas

Psoas et diaphragme : un impact sur la qualité respiratoire

Le psoas est lié à la qualité de notre respiration. En effet, les insertions du diaphragme sont liées à celles du psoas, notamment au niveau des vertèbres lombaires.

À l’inspiration, le diaphragme s’élargit et descend vers le plancher pelvien ce qui laisse la place aux poumons de se gonfler dans la cage thoracique. Sur l’expiration, il se relâche, et il remonte pour reprendre sa forme initiale. Les mouvements du diaphragme entraînent un mouvement du psoas et inversement. Or, une respiration bloquée entrave le fonctionnement du psoas. Réciproquement, un psoas très contracté peut entraîner un spasme du diaphragme.

Le yoga permet de travailler en complémentarité respiration diaphragmatique et psoas, pour gagner en qualité et en amplitude respiratoire.

Un muscle relié à nos émotions

Le psoas est lié au cerveau reptilien, c’est-à-dire la partie la plus ancienne de notre cerveau qui active les mécanismes de survie. Lorsque nos ancêtres étaient en situation de danger, le psoas se contractait immédiatement pour protéger l’avant du corps et se préparer à la fuite.

Cependant, dans notre mode de vie moderne, nous ne sommes plus confrontés à cette peur ancestrale . Mais le stress s’est infiltré dans le quotidien de nos vies et les conséquences se font sentir dans notre corps, au niveau hormonal, immunitaire et également sur le psoas.

Aussi, amener de la conscience dans le psoas et étirer ce muscle grâce aux postures de yoga permet alors de nous reconnecter à nos émotions les plus profondes et de les libérer. Nombreux sont les pratiquants qui ressentent les bloquages se lever au cours de leurs séances de yoga.

etirement psoas

Le psoas et la pratique du yoga

Le psoas-iliaque n’est pas un muscle volontaire que nous pouvons contracter consciemment, comme on peut le faire en contractant les fessiers par exemple. Mais nous pouvons nous éduquer à le ressentir. Egalement, en étudiant notre propre posture si elle est trop cambrée ou pas assez dans le bas du dos, nous pouvons rechercher l’alignement en travaillant plus spécifiquement sur certaines postures de yoga que nous détaillons ci-dessous.

Quelques postures pour étirer et mobiliser le psoas

Avant de vous lancer dans l’étirement du psoas, nous vous conseillons de commencer par le relaxer. Aussi commencez par des postures telles que :

1) Allongé le dos plaqué au sol et les genoux fléchis

Ramenez les planches de pieds au sol et fléchissez les genoux. Sentez le bas du dos bien en contact avec le sol, sans exercer de pression dessus : laissez agir la gravité. Dirigez votre attention sur les sensations du corps dans la posture en les observant : mettez-vous à l’écoute de ce que vous dit votre corps à ce moment. Restez 5 à 10 minutes dans la posture avant de vous mettre sur un des côtés et de vous aider d’une de vos mains pour vous redresser en posture assise.

psoas iliaque

2) Fente basse

L’un des meilleurs étirements du psoas est la fente basse. En effet, l’extension de la hanche en posture de Anjaneyasana permet d’étirer le psoas (qui se contracte pour fléchir la hanche habituellement). Dans cette posture, veillez à ce que les hanches soient au même niveau (c’est-à-dire qu’une hanche ne tombe pas d’un côté ou de l’autre). Surveillez aussi le genou à l’avant pour qu’il reste dans un angle de 90°. Ressentez l’étirement du psoas dans la jambe à l’arrière.

3) Posture de libération des vents au sol

Dans la posture de Pavanamuktasana, ramenez le genou vers votre aisselle, tout en gardant le bas du dos au sol et la jambe tendue au sol plaquée au sol.

4) La posture du pigeon

Cette posture est idéale pour étirer le psoas. À nouveau, dans la posture, sentez que les hanches sont au même niveau et que le coccyx est tourné vers le tapis et que le pubis pointe vers le sol. Connectez-vous aux sensations lors de l’étirement du psoas dans la jambe arrière.

Sources

https://www.casayoga.tv/blog/style-de-vie-yogi/yoga-anatomie-psoas

5 postures pour relaxer et étirer le psoas

COMMENT ÉTIRER ET RENFORCER LE PSOAS GRÂCE AUX POSTURES DE YOGA

https://www.lesamazonesparisiennes.com/le-psoas-muscle-de-lame/

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-anatomie-et-examens/2693583-psoas-anatomie-fonction-schema-douleur-muscle/

Mieux comprendre le psoas

Le psoas ou le muscle de l’âme

https://www.reflexosteo.com/blog-sante-bien-etre/psoas-et-mal-au-dos-bassin-etirement-306

À lire aussi
Le psoas ou psoas-iliaque est un muscle puissant qui relie les jambes au torse et se contracte pour fléchir la hanche. Un psoas en bonne santé permet d’avoir une posture alignée, une respiration optimale et des organes de digestion, d’élimination et de reproduction qui assurent leur rôle de façon fonctionnelle. Également, le psoas est un...
Les torsions en yoga sont accessibles à tous en fonction des variations proposées. Elles peuvent se pratiquer assises, debout, couchées, et même en inversion avec Sirsasana en torsion par exemple. Lors de la torsion, la colonne vertébrale tourne autour de son axe, ce qui permet d’étirer les muscles de tout le dos. Les postures de...

Ne ratez plus aucun article !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être informé par email dès la parution d’un nouvel article sur le blog

Laissez votre commentaire.

Inscription à la newsletter YAY
Adresse e-mail non valide
Je souhaite recevoir :
Obtenir des informations sur la formation