Pour toutes questions, contactez-nous 

yay_Prof-1-1

Quels sont les Kleshas qui causent la souffrance selon la philosophie du yoga ?

Dans la philosophie du yoga, les Kleshas représentent des facteurs de stress et de souffrances qui empêchent les humains d’être heureux et de vivre leurs vies pleinement.

Ils regroupent les attitudes et comportements humains qui provoquent des tourments, des afflictions, des maladies et des douleurs.

Pour guérir de ces souffrances, la première étape est de les connaître et de méditer sur le fonctionnement de l’esprit. Découvrez ici l’essentiel à retenir à propos des Kleshas ainsi que la manière dont ils affectent les humains.

Les 5 Kleshas en Yoga

Mentionnés dans le yoga sutra de Patanjali, les Kleshas sont au nombre de 5. Ils sont décrits comme des forces profondes, à la fois dérangeantes et provocantes. Voici ce que vous pouvez retenir sur les Kleshas, causes de la souffrance en yoga.

Avidya : La nescience ou l’ignorance

Avidya vient de ‘‘a’’ qui signifie absence et ‘‘vidya’’ qui veut dire sagesse ou connaissance. Il désigne l’absence de connaissance ou l’ignorance. Parmi les Kleshas, il s’agit du premier et est celui qui engendre les autres. Il constitue également la source des maladies du corps et de l’esprit.

Avidya traduit l’ignorance spirituelle de l’homme sur sa véritable nature, son existence ou encore son vrai soi. Il désigne également la compréhension erronée que chacun a de la réalité.

Cette forme d’ignorance provoque des confusions et des illusions. Elle amène par exemple à confondre :

  • L’éphémère avec l’éternel ;
  • Le non-soi avec le soi ;
  • Le plaisir temporaire avec le bonheur véritable.

Pour surmonter ses effets, il est conseillé de pratiquer des exercices de yoga qui purifient le corps et l’esprit, et qui conduisent à la prise de conscience de la réalité ultime.

Dans notre centre Yay Yoga, vous bénéficiez de l’accompagnement de nos maîtres de yoga pour atteindre votre élévation spirituelle.

Asmita : L’égoïsme

Asmita traduit le sentiment d’égoïsme. Parmi les Kleshas, celui se définit comme un processus complexe à travers lequel l’homme rapporte tout ce qui l’entoure à lui-même. Il crée une confusion sur la véritable nature de l’humain avec les limitations de l’esprit et du corps.

Cette cause de la souffrance en yoga restreint la perception de l’homme à ses pensées, à ses émotions et aux possessions matérielles. Elle se traduit plus par l’expression du ‘‘je’’ ou par la comparaison et le jugement de soi-même. Ainsi, elle renforce la séparation entre l’individu et les autres.

Asmita engendre des sentiments tels que la fierté, la jalousie et l’attachement à l’image personnelle ainsi qu’aux réalisations. Il peut même entraîner des guerres, des compétitions intenses, le désir de supériorité et l’incapacité à reconnaître l’unité fondamentale de toute existence.

Toutefois, l’introspection permet de se défaire de ses influences et tourments. Il est aussi nécessaire de prendre des cours de yoga et de pratiquer des disciplines qui aident à dissiper l’illusion de l’ego tout en contribuant à la réalisation de la vraie nature de soi.

Raga : Les désirs

Raga est le désir intense ou l’attachement envers les choses matérielles et les expériences agréables. Il conduit à l’insatisfaction et à la recherche continuelle de la gratification.

Ce klesha repose sur la mémoire des plaisirs passés. En effet, l’esprit capte ces plaisirs et cherche à les répéter.

Cela crée un cycle de dépendance qui perturbe la paix intérieure et apporte la souffrance. L’individu peut ressentir par exemple la frustration ou la colère à cause de l’insatisfaction de ses désirs.

Pour se libérer de ces souffrances et désirs, il faut faire la différence entre l’amour véritable et l’attachement. En plus, il est conseillé de garder à l’esprit la nature éphémère des plaisirs sensoriels tout en pratiquant le détachement, encore appelé Vairagya.

Dvesha : Les aversions et la colère

Dvesha fait référence aux rejets des expériences désagréables, des personnes et des situations que vous n’aimez pas ou qui causent de l’inconfort. Comme dans le cas du raga, l’esprit se base sur les expériences passées et génère des réactions selon la nature de celles-ci.

Il en ressort un cycle de réactions négatives avec une aversion immédiate face aux choses que vous n’appréciez pas. Cette cause de souffrance en yoga est considérée comme un poison pour l’âme. Elle peut s’exprimer par :

  • La colère ;
  • La peur ;
  • L’évitement ;
  • Les agressions ;
  • Toute autre forme de violence.

Pour réduire l’emprise de ces aversions, il est recommandé de pratiquer l’acceptation et de cultiver l’ouverture d’esprit. Une retraite de yoga représente aussi une bonne solution pour se libérer du Dvesha.

Abhinivesha : l’attachement à la vie, la peur de la mort

Abhinivesha est l’attachement à notre propre existence. Elle est traduite par la peur de la mort. Parmi les Kleshas, il s’agit du plus subtil, universel et enraciné profondément chez les hommes.

Il ne concerne pas seulement la peur physique de la mort, mais également la peur de perdre ce qui apporte plus de confort. Cette peur peut entraîner une résistance au changement, à l’évolution personnelle et à l’acceptation de nouvelles phases de la vie.

Dans la pratique du yoga, s’éloigner d’Abhinivesha nécessite une introspection profonde, la récitation de mantras et la pratique régulière de postures de yoga permettant d’apaiser l’esprit et de réduire l’anxiété liée aux peurs. Dans les différents styles de yoga, vous trouverez des asanas dédiés à cela.

Comment les Kleshas affectent-ils les hommes ?

Les Kleshas expliquent l’intégralité des problèmes psychologiques des hommes, et même les problèmes sociaux. En effet, ils représentent des forces mentales qui sont à la base des tensions, du stress et des émotions négatives. Chacun d’eux façonne les pensées et les sentiments.

Dans le même temps, ils contrôlent l’individu en l’amenant à poser des actes suivant ses pensées et émotions et en lui faisant croire qu’elles sont les siennes. Ils finissent par s’incruster dans l’instinct de survie.

Les émotions et les actions provoquées engendrent la souffrance et perturbent la paix intérieure. Les Kleshas entraînent par exemple :

  • La jalousie ;
  • L’anxiété ;
  • Le dépit ;
  • La cruauté ;
  • L’inattention ;
  • Le manque de considération de l’autre en raison de l’ego ;
  • Le manque de conscience, etc.

Par ailleurs, les Kleshas sont difficiles à explorer sur soi-même, car ils peuvent devenir perturbants. Les yogis recommandent des pratiques précises pour réduire leurs effets.

Parmi les bienfaits de la méditation, l’éloignement des causes de souffrance est l’un des plus importants.

Que retenir à propos des Kleshas ?

Les Kleshas sont des termes sanskrits qui désignent l’ignorance, l’égoïsme, le désir, l’aversion et la peur de la mort. Chacun d’eux façonne la perception de l’individu par rapport à lui-même et à ce qui l’entoure. Ainsi, ils engendrent des émotions et créent des cycles de souffrance.

La pratique régulière du yoga et la méditation profonde sont les armes recommandées pour limiter leurs influences sur l’esprit. II faut garder à l’esprit que les Kleshas sont nuisibles pour le bien-être intérieur et la vie sociale.

À lire aussi
Encore appelée « posture du poirier » ou encore « posture sur la tête », la posture de yoga Sirsasana est l’une des plus complexes à réaliser. Elle sollicite aussi bien le corps que l’esprit et pousse celui qui la réalise à dépasser ses limites. Cela dit, une exécution régulière et correcte de la posture du poirier apporte plusieurs...
La posture de la charrue (Halasana) en yoga offre une multitude de bienfaits au corps et à l’esprit lorsqu’elle est réalisée correctement et régulièrement. Elle améliore la souplesse de la colonne vertébrale, tonifie et détend les muscles dorsaux, ainsi que ceux du cou et de la nuque. Outre sa capacité à stimuler la circulation sanguine...

Ne ratez plus aucun article !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être informé par email dès la parution d’un nouvel article sur le blog

Laissez votre commentaire.

Je souhaite profiter de l'offre d'été
Prendre rendez-vous pour cette consultation
Obtenir des informations sur la formation
Inscription à la newsletter YAY