En savoir un peu plus sur le yoga des yeux...

Aujourd’hui, nos yeux sont fortement sollicités et cela en permanence du fait de la multiplication des appareils audiovisuels.




Le Yoga des yeux

Aujourd’hui, nos yeux sont fortement sollicités et cela en permanence du fait de la multiplication des appareils audiovisuels. Télévision, téléphone, ordinateur, tablette tactile, nous passons un temps de plus en plus important devant nos écrans. L’utilisation systématique d’internet qui nous connecte en permanence aux autres (courriels, réseaux sociaux…) accentue le problème et conduit à une fatigue oculaire et à des pathologies associées. Les ados passent en moyenne 6h30 par jour devant un écran et les troubles de la vision risquent de se développer de façon exponentielle. Le port de lunettes correctives constitue une solution, mais il n’empêche pas la baisse progressive de la vision et fixe dans le temps et de façon définitive l’altération du cristallin.

Le fait de garder la même fixité du regard pendant des heures en est la cause principale mais la pollution, le stress et les lumières artificielles sont aussi à prendre en considération. La solution qui consisterait à réduire notre temps devant les écrans parait impossible dans une monde où les nouveaux outils technologiques sont devenus indispensables et sont souvent au coeur de notre activité professionnelle. Se pose alors la question de savoir comment préserver notre vue. Le yoga, encore une fois est une discipline qui propose de vraies solutions, en douceur. Les exercices à réaliser sont simples, ils peuvent être pratiqués chez soi, devant son poste de travail, ils prennent peu de temps et peuvent au delà de nos yeux et parce qu’ils s’appuient comme toujours dans le yoga, sur la respiration, nous redonner un gain d’énergie, un sentiment de détente générale.

Il faut rappeler que la plupart de nos perceptions sensorielles proviendraient de la vue et que l’oeil est une structure aussi délicate que complexe. Il importe donc de prendre le plus grand soin de nos yeux pour prévenir leur vieillissement et d’adopter de bonnes habitudes de vie pour limiter notre fatigue visuelle.

Nos yeux sont de précieuses machines qui nous permettent en concentrant la lumière de voir le monde qui nous entoure jusque dans ses moindres détails. C’est un empilement complexe et particulièrement ingénieux de structures (cornée, iris, cristallin, rétine, macula) qui permet de filtrer la lumière et de trier nombre d’informations pour les transmettre au cerveau.

Selon certains praticiens, les exercices de yoga pour les yeux -Paris- auraient à la fois le mérite de les reposer mais ils pourraient aussi corriger la plupart de nos problèmes de vue. Le yoga des yeux ne remplace en rien les soins que prodiguent les ophtalmologistes et en l’occurence pour certaines maladies comme la cataracte et le glaucome contre lesquels il ne peut absolument rien. Cela pourrait cependant avoir en complément d’un suivi médical, un effet sur la myopie, l’astigmatie ou encore la presbytie .

La méthode Bates

Le yoga des yeux que d’aucuns qualifient aussi de « gymnastique douce pour les yeux » trouve vraisemblablement ses origines dans les travaux du docteur William Bates, un ophtalmologue américain (1860-1931) à qui l’on doit des travaux importants sur la « théorie » de l’accommodation et sur les modifications physiologiques liées aux états de stress ou aux émotions négatives. Bien que ce médecin ait eu de nombreux détracteurs, ses travaux publiés en 1920 ont traversé le siècle dernier et servent de support à la plupart des exercices qui sont proposés aujourd’hui dans le yoga ou dans les autres méthodes s’appuyant sur un processus éducatif de l’oeil pour prévenir ou améliorer, sans recourir nécessairement aux lunettes, la presbytie, la myopie, l’astigmatie, ou encore le strabisme et l’hypermétropie. Sa méthode qui n’est pas démontrée scientifiquement, ce qui explique en partie ses nombreux détracteurs, s’appuierait sur l’anatomie de l’oeil et le fonctionnement naturel du regard et desyeux (détente, mouvement, fixation centrale). Le Dr Bates lui-même s’appuyait sur un ensemble de connaissances empiriques et se défendait de proposer une approche théorique.

De façon simplifiée, la méthode part du principe que toute action anormale des muscles externes du globe oculaire s’accompagne d’une tension pour vouloir voir. C’est dans le soulagement de cette crispation inutile que résiderait la résolution des problèmes visuels. C’est la lutte contre ces tensions qui permet justement d’établir le lien avec le yoga. Mais aussi la philosophie de cette méthode qui aspire à détendre aussi bien les yeux fatigués que l’esprit préoccupé. Car il s’agit de ne pas résumer la méthode Bates à une série de gymnastiques oculaires mais de bien prendre en considération sa dimension plus globale voire philosophique qui nous apprend à reconsidérer la façon de regarder et à prendre conscience de ce que nous regardons.

Même décriée comme nombre d’alternatives santé, cette méthode totalement inoffensive est de plus en plus diffusée, elle est source d’inspiration pour de nombreux thérapeutes ou enseignants du yoga. Elle ne se soustrait pas à la médecine mais elle intègre en complément des savoirs scientifiques des moyens naturels de reposer les yeux, de limiter nos tensions.

Le yoga des yeux, une façon de penser différemment sa santé -Paris-

Outre les bienfaits en terme de tension oculaire, faire quelques minutes de yoga plusieurs fois par jour permet de faire des pauses, d’avoir des temps d’arrêt qui permettent de lâcher prise et de tendre vers une pleine conscience. Les respirations (pranayama) qui sont associées à ces exercices redonnent aussi un supplément d’énergie et garantissent une meilleure vitalité et donc un mieux être général. C’est donc une démarche globale qui intègre que les bénéfices sont à attendre aussi bien des exercices que des comportements alimentaires ou de l’hygiène de vie. Nos yeux du fait de notre exposition permanente aux écrans dans le cadre professionnel et personnel, fatiguent considérablement, entrainant céphalées, picotements des yeux. Il est parfois difficile de faire une pause car nous subissons la pression que peut générer le besoin de performance que le travail exige. Cette pratique d’un yoga pour les yeux -Paris- au quotidien est donc une démarche qui nous replace au centre de notre existence, nous apprend à ne pas perdre de vue nos objectifs de bien être et le sens des priorités. Elle peut aisément être associée à une pratique méditative améliorant aussi bien les performances du cerveau que notre gestion des émotions. Cultiver un espace de paix intérieure pour garder l’esprit plus lucide, plus spacieux et réduire le stress.

Si l'exercice est pratiqué juste avant de se coucher, il permet aussi de faciliter l'endormissement.

Le yoga des yeux est un “ensemble de mouvements effectués dans la détente” mais aussi une “série de bonnes habitudes”.

Des exercices doux pour une détente générale

Les exercices sont simples à réaliser. Par exemple, regarder à droite, puis regarder à gauche, chaque fois le plus loin possible sur la droite ou sur la gauche, sans bouger la tête et calmement en respirant profondément. Cela peut se répéter une dizaine de fois. Puis on regardera vers le haut puis vers le bas ou l’on pourra dessiner de grands cercles avec les yeux. Nos muscles oculaires, comme ceux du reste du corps demandent à être entretenus pour recouvrir leur efficacité et retrouver leur tonicité.

On pourra agir aussi sur l’adaptation visuelle dans un travail en douceur qui consistera à fixer en alternance un point ou un objet éloigné puis un autre plus proche.

L’un des exercices de yoga des yeux -Paris- les plus simples consiste dès que la fatigue oculaire se fait sentir à frotter vigoureusement ses mains l’une contre l’autre pour produire de la chaleur. On place ensuite les paumes de main en coque devant les yeux fermés. On appelle parfois cette méthode le “palming”.

On peut aussi rester les yeux ouverts qu’on recouvre avec ses mains toujours ou s’isoler yeux ouverts toujours dans la pénombre ou dans l’obscurité d’une pièce. On prend ainsi l’habitude d’accommoder notre vue à des sources de lumières variées. Cela apaise les yeux et supprime les tensions qu’entraine la baisse de notre acuité visuelle. Il importe quand on applique ses mains de ne pas toucher le nez pour laisser la respiration pleine et entière et de faire attention à les enlever en douceur pour éviter d’être ébloui et de violenter nos yeux après les avoir apaisés. Outre le bien manifeste, on pourra aussi ressentir une légère sensation de vision plus nette. On n’oubliera pas non plus de ciller régulièrement, car les paupières contiennent un liquide antiseptique qui réhydrate l’oeil.

On l’aura compris, les exercices sont simples, ils peuvent aisément être réalisés à de petits moments de la journée et rentrent parfaitement dans la philosophie des pratiques yogiques.

Une petite contre indication

Si le yoga pour les yeux comme le reste des disciplines du yoga présente d’incontestables bienfaits, on signalera cependant que la pratique du yoga en général serait selon certaines études, déconseillée dans les cas de glaucome. La pression oculaire qui caractérise le glaucome pourrait être augmentée par la pratique du yoga, tout du moins pour certaines positions.

Il est de toute façon toujours de bon aloi de faire un bilan de santé quand on se lance dans de nouvelles disciplines convoquant le corps et ne pas négliger que le yoga même s’il est d’une richesse infinie et constitue une voie royale vers un état de plénitude et de bien être, n’en est pas moins une pratique qui mobilise nos organes, nos muscles, notre squelette, nos fluides, nos tissus, nos yeux. Mais rappelons-le, la pratique du yoga ne traite pas seulement le corps mais se préoccupe de tous les aspects de la vie et nous invite à la non-violence. Ahimsa est un principe fondamental dans la pratique du yogi. Un art de vivre empreint de respect pour les autres et pour soi-même.


#yogadesyeux #yogayeux #méthodebates

  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Icône social Instagram

© 2018 Yoga and You

YAY BLOG

NOS STUDIOS

Studio Joseph  de Maistre

Salle JDM

44 rue Joseph de Maistre

75018 Paris

L'Annexe

1 rue Eugène Carrière

75018 Paris

Studio Cardinet

77 rue Cardinet

75017 Paris

Studio Douai

17 rue de Douai

75009 Paris

CONTACT

06 50 17 52 67

contact@yay-studio.fr

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous à notre newsletter

NEWSLETTER