Pour toutes questions, contactez-nous ou appelez-nous au 06 50 17 52 67

Tapis et accessoires de yoga : nos conseils pour bien choisir !

Tapis et accessoires de yoga : nos conseils pour bien choisir !

16S’il est vrai que pour pratiquer le yoga, le corps et la respiration suffisent, certains accessoires de yoga permettent cependant de s’épanouir dans la pratique. En effet, un tapis de yoga permet une meilleure stabilité sur le sol et certains accessoires de yoga sont très utiles pour favoriser l’alignement dans les postures, que l’on soit débutant ou avancé. Nous espérons que cet article de blog vous aidera à sélectionner le matériel de yoga qui conviendra le mieux à votre pratique personnelle !

Comment bien choisir son tapis de yoga ?

Pour bien choisir votre tapis de yoga, certains points sont essentiels à avoir en tête :

Le type de yoga que vous pratiquez :

  • Les pratiques dynamiques : hatha yoga, vinyasa flow, ashtanga yoga, power yoga, etc. Ces pratiques impliquent beaucoup de mouvements sur le tapis : vous aurez donc besoin d’un tapis avec une bonne adhérence pour que le corps reste stable au fil des postures. Si vous avez tendance à transpirer des mains et des pieds, privilégiez les matières antidérapantes pour éviter de vous blesser en glissant, surtout si vous débutez le yoga.

  • Les pratiques douces : yin yoga, kundalini yoga, yoga prénatal, etc. Les postures sont généralement assises ou couchées, donc l’adhérence est un critère moins important. Privilégiez plutôt les tapis doux et moelleux.

 

Le lieu de pratique :

  • En studio ou lors de retraites, de week-end yoga : si vous déplacez régulièrement votre tapis, mieux vaut opter pour un tapis de yoga léger et facile à transporter,

  • À la maison : le poids du tapis n’est pas un critère à retenir dans ce cas,

  • En voyage : vous aimez emmener votre tapis de yoga en vacances par exemple. Dans ce cas, vous aurez sans doute besoin d’un tapis de yoga pliable pour pouvoir le glisser en toute sécurité dans votre valise.

 

La composition :

Soyez attentifs à la composition des matériaux de votre tapis, car vous allez passer du temps dessus à respirer, suer, vous allonger, etc. Nous vous recommandons d’éviter les tapis en PVC, car ce matériau est d’une part difficile à recycler et d’autre part il serait potentiellement cancérigène. Privilégiez plutôt les matières non nocives et respectueuses de l’environnement telles que le caoutchouc naturel et recyclé, le jute et le coton biologique ou naturel.

 

L’épaisseur :

Il s’agit d’un critère de choix très personnel : certaines personnes avec des douleurs aux articulations auront besoin d’un tapis plus épais pour rendre confortables les postures où les genoux sont au sol. À savoir :

  • Les tapis de yoga mesurent généralement entre 3 et 7 mm.
  • Si vous débutez votre pratique, optez pour un tapis entre 4 et 5 mm pour plus de confort.

 

Les blocs de yoga

Les blocs de yoga aident à rentrer plus facilement dans les postures tout en maintenant un alignement idéal, que l’on soit débutant ou avancé. Faites l’essai de rentrer dans la posture de la pyramide (Parsvottanasana) avec ou sans blocs de yoga par exemple, et vous constaterez que le bas du dos est naturellement plus droit lorsque deux blocs soutiennent les mains. Vous pouvez trouver des blocs de yoga :

  • En bois : il s’agit le plus souvent de bambou. Ce sont des blocs assez lourds et plus chers, mais aussi plus robustes. À privilégier pour les postures d’équilibre.

  • En liège : plus légers et moins chers. À savoir : ils absorbent facilement la transpiration et peuvent donc se déformer légèrement avec le temps,

  • En mousse : ce sont les blocs les moins chers et les plus légers. Ils sont moins stables et ont tendance à s’user plus rapidement.

 

Notre conseil : équipez-vous dès le départ avec deux blocs de yoga, pour être certain d’avoir la même taille de blocs et donc un équilibre idéal dans les postures.

Les sangles de yoga

Les sangles sont idéales pour les postures d’étirements comme la pince et les postures de torsion. Nous vous conseillons de vous assurer que la taille de la sangle soit adaptée à votre taille : veillez à avoir suffisamment de tissu en main dans les postures. Les sangles avec une boucle présentent l’avantage de s’ajuster parfaitement à la bonne largeur de votre pied ou de votre main.

Les bolsters

Le bolster a la forme d’un coussin traversin assez ferme. Cet accessoire de yoga permet de relâcher le corps dans certaines postures d’étirements, plus particulièrement dans les pratiques douces. Le bolster procure un vrai réconfort dans en posture de relaxation finale (Savasana) lorsqu’on le glisse sous les genoux. Il peut être composé de grains, de coton, de plume ou de rembourrage synthétique. À vous de le choisir en fonction de vos préférences ou allergies.

Autres accessoires de yoga fréquemment utilisés

En fonction de vos antécédents de blessure par exemple, ou de l’évolution de votre pratique, vous aurez peut-être besoin de matériel de yoga précis. En effet, les personnes qui ont les genoux fragiles aimeront sans doute avoir un support supplémentaire et facilement mobile à glisser sous leurs articulations, comme un pad de yoga. Les pads sont d’ailleurs également utilisés sous la tête en posture de Sirsanana pour rendre le contact avec le sol moins dur.

Également, pour soulager la posture assise lors de la méditation, vous apprécierez sans doute le Zafu, afin de vous installer confortablement.

Pour les inversions, un trépied comme le FeetUp peut être une vraie aide pour vous accompagner dans ces postures d’équilibre.

un tapis de yoga

En bonus : Comment bien nettoyer son tapis de yoga ?

Pour éviter la prolifération de germes, champignons et bactéries sur le tapis de yoga, il est essentiel de le nettoyer régulièrement, de même que vos accessoires de yoga. Dans un premier temps, commencez par désinfecter votre tapis : vous pouvez réaliser votre propre désinfectant maison en mélangeant de l’eau, du vinaigre blanc et de l’huile essentielle d’arbre à thé, qui ont des propriétés antibactériennes.

Assurez-vous de nettoyer les deux côtés de votre tapis de yoga et laissez-le sécher à l’air libre avant de le nettoyer.

Dans un second temps, vous pouvez nettoyer votre tapis de yoga de la même manière que vous vous lavez les mains : avec de l’eau et du savon. L’idéal est de mettre votre tapis dans la baignoire ou la douche : vous pourrez ainsi plus facilement le frotter et le rincer. Laissez-le sécher à l’air libre avant de le rouler. Vous pouvez désormais pratiquer toutes vos séances de yoga sur un tapis propre, l’esprit tranquille !

Sources

https://www.womenshealthmag.com/fitness/a28244345/how-to-clean-yoga-mat/

https://jessicarichburgyoga.com/myblog/the-ultimate-guide-to-yoga-props

https://www.zen-escapes.com/blog/petit-guide-pratique-pour-choisir-son-materiel-de-yoga

À lire aussi
La pratique du Yoga à l’école est assez récente dans le milieu scolaire, mais prend tout son sens lorsque l’on regarde de plus près les spécificités et les bienfaits qu’apporte celle-ci pour l’enfant. L’école, un lieu de stress L’école est un lieu fondamental pour les enfants, et elle déterminante dans leur avenir même si l’éducation...
Le mantra Gayatri, aussi appelé Savitri mantra, est une invocation au Soleil que l’on trouve dans le Rig Veda, le plus ancien et le plus vénéré des Védas. Cette compilation d’hymnes sacrés n’est pas facile à dater, mais les historiens s’accordent sur une période qui s’étendrait de 1700 à 1000 avant J.-C. Quoiqu’il en soit,...

Ne ratez plus aucun article !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être informé par email dès la parution d’un nouvel article sur le blog

Laissez votre commentaire.

Inscription à la newsletter YAY