Pour toutes questions, contactez-nous ou appelez-nous au 06 50 17 52 67

Le mantra Gayatri, le tube incontesté de l’été !

Le mantra Gayatri, le tube incontesté de l’été !

Le mantra Gayatri, aussi appelé Savitri mantra, est une invocation au Soleil que l’on trouve dans le Rig Veda, le plus ancien et le plus vénéré des Védas. Cette compilation d’hymnes sacrés n’est pas facile à dater, mais les historiens s’accordent sur une période qui s’étendrait de 1700 à 1000 avant J.-C.

Quoiqu’il en soit, ce mantra millénaire est récité, psalmodié, chanté, transmis, traduit, étudié et vénéré depuis tellement d’années, de centenaires et de millénaires, qu’il est à présent chargé d’autant de puissance que de légendes.

Comme l’explique Swami Niranjanananda Saraswati dans Prana et Pranayama, « la Gayatri n’est pas une simple combinaison de mots. Les Védas et les Upanishads répètent à l’envie qu’elle est issue de Om. Om représente l’essence du principe sonore. Dans l’ordre de la création, ce son prend de l’ampleur, et l’ampleur de Om n’est autre que la Gayatri elle-même.

Les grands maîtres disent que le mantra originel est Om, le bija mantra universel. Il constitue à lui seul une invocation très puissante et il arrive que le débutant ne soit ni à la hauteur, ni apte à vivre les expériences qu’il entraîne. C’est pourquoi les sages se sont mis à méditer pour découvrir une forme plus douce de Om. Ainsi leur fut révélée la Gayatri. »

Selon la tradition, c’est le Rishi Vishvamitra qui l’a « entendu » et composé dans sa forme actuelle.

Les vingt-quatre syllabes, telles qu’elles apparaissent sous leur forme originelle dans le Rig Veda (3:62:11) sont :

Om tatsavitur varenyam

Bhargo devasya dheemahi

Dhiyo yo nah prachodayaat

Les traductions présentent beaucoup de variations, mais celle qu’a retenu Swami Niranjanananda Saraswati fait partie des plus connues :

« Om, nous méditons sur la lumière divine de cet adorable Soleil de la conscience spirituelle. Puisse-t-il stimuler notre pouvoir de perception spirituelle ».

« Il en est pour croire, souligne Swami Niranjanananda Saraswati, que le mantra de la Gayatri s’adresse au soleil extérieur, mais sa visée ultime est l’éclat du soleil intérieur qui doit rayonner pour illuminer la conscience.

Au firmament, l’obscurité s’impose d’abord, percée par la lumière clignotante des étoiles. Puis une sorte de clair-obscur surgit de l’horizon : vient l’aube suivie du soleil levant qui illumine tout.

Ce qui se déroule dans les confins du dehors, a sa contrepartie dans les espaces du dedans. En nous de même, règne d’abord l’obscurité. De temps en temps, des visions surgissent comme autant d’étoiles. Puis, on perçoit des fulgurances au fin fond du mental : notre soleil prépare cette irruption de lumière qui a pour nom Gayatri.

Elle représente le soleil qui éclaire tous les plans de vie et de conscience. Le soleil extérieur n’illumine que le monde matériel, mais l’illumination du dedans met à jour tous les niveaux de l’existence. »

À ce stade de notre exposé, il est important de préciser quelques points très importants, mais assez peu évoqués, en tout cas en dehors des cercles d’initiés. Ces précisions nous sont révélées avec clarté et simplicité par I. K. Taimni, dans son excellent livre Gayatri.

« La première chose à noter est que le mantra védique, avec lequel la plupart des gens sont familiarisés, est un de ceux appartenant à une classe de mantras qui sont appelés « gayatris« . Nous avons un mantra Gayatri pour pratiquement chaque divinité importante : Vishnu Gayatri, Shiva Gayatri, Ganesha Gayatri, Durga Gayatri…

Ces Gayatris semblent être des adaptations du mantra Gayatri original pour les besoins des dévots adorant la Déité sous différentes formes. On verra que la structure générale de toutes ces Gayatris des différentes divinités est la même, les différents noms de la même divinité étant substitués aux même places dans le mantra.

La Gayatri originale, qui est généralement la plus connue, est plus élaborée et plus riche, mais l’idée générale derrière ce mantra aussi est pratiquement la même que celle des autres Gayatris. La principale différence est que dans l’ancienne Gayatri, c’est Savita ou Surya Narayana (Ishvara sous son aspect Vishnu se manifestant à travers le soleil physique), qui est la divinité du mantra tandis que, dans les autres Gayatris, d’autres divinités sont invoquées. »

Un autre point très important à mettre en avant pour comprendre les effets très puissants de ce mantra, est qu’un « mantra Gayatri n’est pas un pur mantra. C’est un mantra et une prière combinée.

Un pur mantra dépend pour son efficacité de la shakti du mantra ou pouvoir inhérent au son. Il peut avoir, ou même ne pas avoir de signification. Beaucoup d’importants mantras n’ont pas de sens et paraissent du charabia.

Par ailleurs, un mantra Gayatri possède aussi en lui l’énorme pouvoir de la prière. Il exprime sous la forme d’un mantra la plus haute aspiration spirituelle dont l’âme humaine est capable. Quand le pouvoir du mantra est ainsi combiné avec le pouvoir de la prière, nous obtenons un instrument beaucoup plus efficace pour le développement de nos potentialités spirituelles. »

Ainsi, le mantra Gayatri est une puissante invocation à Savita pour plus de Lumière. Il a pour but « d’attiser le feu de l’étincelle de l’aspiration spirituelle du sadhaka jusqu’au jaillissement d’une flamme ardente. C’est un appel de l’âme individuelle à l’Être universel, la source et le but de sa vie.

Ce n’est pas un appel quelconque, pour des objets mondains, voire pour le bonheur. C’est un appel pour l’illumination du genre le plus élevé, pour cette connaissance qui lui permettra de réaliser son unité avec Lui qui est la source de toute connaissance, de tout pouvoir, de toute félicité. »


Bel été ensoleillé !

À lire aussi
Le mantra Gayatri, aussi appelé Savitri mantra, est une invocation au Soleil que l’on trouve dans le Rig Veda, le plus ancien et le plus vénéré des Védas. Cette compilation d’hymnes sacrés n’est pas facile à dater, mais les historiens s’accordent sur une période qui s’étendrait de 1700 à 1000 avant J.-C. Quoiqu’il en soit,...
Les vacances d’été approchent ! Les congés sont souvent synonymes d’escapades et de moments de détente où l’on déconnecte et on lâche prise. C’est aussi la période de l’année où de nombreux studios de yoga ferment leurs portes. Or, il est parfois difficile de pratiquer seul lorsqu’on débute le yoga, sans professeur pour nous ajuster....

Ne ratez plus aucun article !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour être informé par email dès la parution d’un nouvel article sur le blog

Laissez votre commentaire.

Inscription à la newsletter YAY