• Alexandra JOY

Regard Védantique sur le son OM



Vous, qui êtes des yogis et yoginis averti(e)s, avez l’habitude de régulièrement chanter le son OM. Mais au-delà d’ouvrir ou de clore les cours de yoga et éventuellement de vous apporter une sensation de profond apaisement, savez-vous vraiment ce que cache cet incroyable mantra ?

Saviez-vous par exemple que le signe écrit qui représente le son OM porte en son sein les secrets du fonctionnement originel de l’univers et l’explication schématique du sens de la vie ?

Le symbole qui représente le son OM peut se lire comme une carte. Pour démarrer cette nouvelle année, je vous propose de déchiffrer cette mystérieuse carte munis, bien entendu, de nos lunettes védantiques !


Pour mieux comprendre les idées exposées plus bas, je vous invite à préalablement lire la série d’articles consacrés à la découverte de la philosophie de l’Advaïta Vedanta.


1. Le son OM ou le récit du plan matériel


Si l’on observe le signe, l’on remarque qu’il est constitué de trois parties différentes. Chacun des éléments recèle de sens.


En bas, le signe est constitué d’un élément (A), que l’on peut lui-même diviser en deux parties.

À droite, nous distinguons une boucle qui se relie par le centre à un élément qui décrit ce qui ressemble au chiffre « 3 ». La boucle représente la vibration initiale ou le mouvement par laquelle se manifeste la Conscience Universelle. Ce mouvement correspond à toutes les situations physiques et mentales que nous expérimentons en tant que « je » dans le monde phénoménal. Le mouvement et la forme sont propres au monde matériel. Ce mouvement et ces formes sont ce que le yoga connaît symboliquement sous la dénomination d’« asanas ». Rappelons que l’unique but du mouvement est de revenir à l’immobilité initiale.


À gauche, le « 3 » représente le concept de trinité dont il existe une multitude d’éclairages. Par exemple, l’idée de trinité peut représenter :

- la ligne temporelle (passé, présent, futur)

- les différents degrés d’actions (pensée, parole, action)

- les états (faire, avoir, être),

- l’échelle du sensible (corps, mental, âme),

- les états de la matière (solide, liquide, gazeux),

- les trois couleurs primaires (jaune, magenta, cyan),

- les dimensions (longueur, largeur, hauteur)

- les états de conscience (veille « vaishvanara », rêve « svapna » et sommeil profond « sushupti »)


En Vedanta, la trinité correspond à la « Trimurti », qui signifie littéralement « trois formes ». En d’autres termes, la Trimurti est la trinité hindoue représentée par les divinités que sont Brahma, Vishnou et Shiva. Ces trois divinités sont les garantes des pouvoirs d’Ishvara. Ishvara est l’action cosmique par laquelle toute chose se meut. Les pouvoirs d’Ishvara sont le pouvoir de création, représenté par Brahma, puis de la capacité à maintenir cette création, représentée par Vishnou, et enfin du pouvoir de destruction, attribué à Shiva. La Trimurti symbolise l’impermanence de les toutes choses matérielles qui, par essence, sont assujetties au cycle « création, maintien, disparition ».

Lorsque nous chantons le son OM, nous prononçons « AUM ». Ces syllabes représentent les trois états responsables de l’impermanence du monde.

Le son AUM s’achève toujours par un silence. Ce silence est absence de bruit ou absence de mouvements (physiques et mentaux). Il représente un quatrième état que l’on nomme « turiya ». Il est au-delà de la trinité. Il s’agit de la conscience totale sans pensées, en d’autres termes, du retour à l’origine qu’est la Conscience Universelle.


Ainsi la première partie du signe symbolise l’être humain incarné (jiva) au sein du monde matériel (jagat) ainsi que l’irrémédiable permanence de l’impermanence de toute chose tangible.



2. Le son OM ou le récit de l’Origine


Le point (B) qui chapeaute l’ensemble du signe représente l’Origine, autrement dit la Conscience Universelle qu’en Vedanta l’on nomme le « Brahman ». Ce principe revêt en réalité plusieurs noms tels que le Tout, l’Absolu, le Non Manifesté ou la Conscience Non Manifestée, la Conscience Cosmique, la Conscience Universelle, le Tout-Puissant, le Cœur, le Centre, la Source, l’Origine, le Divin ou encore Dieu.

Comme nous l’avons vu dans les articles précédents, la Conscience Universelle est immobile, immuable, paisible, immortelle, complète, indivisible, unique et une.

Par la vibration, la Conscience Universelle s’est manifestée et a donné naissance à la Conscience Individuelle, au corps, au mental ainsi qu’au monde matériel.

Ainsi, la création du monde et de l’être humain suit un mouvement d’expansion que l’on nomme « évolution ».

Le processus d’évolution fonctionne ainsi : la Conscience Universelle (qui se contient elle-même) correspond au point de départ. Puis, par le mouvement elle donne naissance à la Conscience Individuelle (qui est néanmoins toujours contenue dans la Conscience Universelle). De la Conscience Individuelle sont parus les cinq éléments qui (du plus subtil au plus grossier) sont « éther », « air », « feu », « eau », « terre » et qui ont physiquement créé le mental, le corps et les objets du monde, eux-mêmes contenus dans la Conscience Individuelle. Ces sept éléments sont les différents degrés d’évolution de la conscience et correspondent à ce que le yoga nomme « chakras ».

Le processus d’évolution, qui induit nécessairement les notions de « développement », de « croissance », de « foisonnement », de « dédoublement », de « multiplicité » et de « variété » est le résultat du fonctionnement naturel des objets manifestés. C’est ainsi que le monde et l’être humain sont pris dans un inévitable cycle d’expansion et de « toujours plus » qu’ils alimentent eux-mêmes par leur propre nature.

En Vedanta, le but de la vie consiste à se souvenir de sa vraie nature. Pour ce faire, l’être humain doit aller à l’exact opposé de la programmation du mental qui ne cesse d’aller dans le sens de la croissance et de l’expansion. L’être humain doit entreprendre un chemin de retour à la Source, un chemin de décroissance. On nomme ce chemin « processus d’involution ».

C’est ce que le yoga nomme le réveil de la Kundalini. La Kundalini est cette énergie vitale et créatrice primordiale qui par essence se déploie et croît. Elle repose en bas, dans le centre matériel, représenté par le chakra racine. La Kundalini doit remonter les cinq éléments (cinq premiers chakras), puis arriver dans la Conscience Individuelle (ajna chakra) et enfin dans la Conscience Universelle (chakra coronal) pour pouvoir se réaliser et être libre.


3. Le son OM ou le récit de l’illusion cosmique


Entre le premier élément qui témoigne du monde matériel (A) et le point qui symbolise l’Origine de l’univers (B), se trouve une courbe suspendue (C). Cette courbe représente le voile de l’illusion cosmique que l’on nomme la « Maya ».

L’attachement de l’être humain au « je », au corps, au mental et au monde matériel provient de la Maya.

La Maya correspond au pouvoir illusoire de la Conscience Universelle. D’une part, la Maya cache à l’être humain la présence de la Conscience Universelle, si bien que l’être humain ignore sa vraie nature et, d’autre part, elle présente le monde matériel comme étant la réalité.

Autrement dit, cette illusion cosmique consiste à faire croire à l’être humain que sa vraie nature est ce corps et ce mental, que le monde phénoménal est la Vérité, que ce qui est impermanent est primordial. De là proviennent la souffrance et l’asservissement de l’être.

Selon le Vedanta, par sa pratique spirituelle l’être humain doit parvenir à retirer ce voile d’illusion afin de revenir à sa vision originelle de lui-même, à savoir celle de la Conscience Universelle qui par essence est toujours et constamment immobile, immuable et immortelle.


Alexandra JOY,

Janvier 2021.


148 vues0 commentaire
  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Icône social Instagram

© 2018 Yoga and You

YAY BLOG

NOS STUDIOS

Studio Joseph  de Maistre

Salle JDM

44 rue Joseph de Maistre

75018 Paris

L'Annexe

1 rue Eugène Carrière

75018 Paris

Studio Cardinet

77 rue Cardinet

75017 Paris

Studio Douai

17 rue de Douai

75009 Paris

CONTACT

06 50 17 52 67

contact@yay-studio.fr

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous à notre newsletter

NEWSLETTER