• Alexandra JOY

Le petit lexique des yogis


« Namaste Ji yogini, tu as un beau mala et une superbe kurta ! As-tu lu tes sutras et les slokas de ton mantra ? Tu sais que cela fait partie de ta sadhana, c’est bon pour ton karma.

- Shanti, shanti, yogi, j’ai fait mes kriyas, asanas et pranayamas et je suis pleine de prana ! Je me sens complètement en adéquation avec le dharma, prête à suivre la voie d’ahimsa et de satya et je suis même à la limite du moksha tant je vois partout la maya et réalise que tout n’est finalement que lila. »

À moins d’être yogi, il est clair que vous ne comprendrez pas de quoi il retourne. Dès lors que l’on débute la pratique du yoga, l’on s’aperçoit que ce n’est pas juste une activité, mais que l’on pénètre un monde mystérieux, une vaste dimension, une boîte de pandore qui ne va pas sans son vocabulaire dédié. Ainsi, être yogi signifie aussi parler yogi. Ce vocabulaire, qui reflète surtout un mode de vie, provient essentiellement de la langue sanskrite.

Voici une petite liste des mots les plus usités, leur origine et leur signification, pour que vous deveniez incollables quant au langage des yogis et que, si ce n’est pas déjà le cas, vous puissiez déchiffrer la phrase ci-dessus !

1. Le petit lexique de la pratique physique yogique

ASANA : signifie « posture » au sens de « poser », de « s’asseoir ». C’est pour cela qu’il est dit que la seule et unique posture de yoga est la posture assise jambes croisées, celle du lotus que l’on nomme « padmasana ». Toutes les autres ont pour but d’y mener puisqu’elle est la posture emblématique de la méditation.

BANDHA : « badha » signifie « lier », « lien », « liaison » ou « connexion ». Les « bandhas » sont des verrous que nous pouvons actionner dans trois zones clés de notre corps physique que sont la gorge (jalandhara bandha), le diaphragme (uddyana bandha) et l’anus (mula bandha) et qui permettent la régulation de l’énergie dans les différents corps de l’être.

CHAKRA : les chakras https://yay-tv.com/fr/les-chacras sont des centres énergétiques. Ils ne sont pas reliés au corps physique puisqu’ils font partie du corps énergétique. Cependant, il est possible de les placer sur l’enveloppe corporelle. Les chakras sont au nombre de sept et chacun d’entre eux est associé à un mantra, une couleur et une forme. Ils possèdent une symbolique propre.

KRIYAS : les « kriyas » sont des techniques yogiques de nettoyage physique et mental. Il s’agit de purifier le corps et l’esprit à l’extérieur comme à l’intérieur. Ces techniques sont au nombre de six (« sat » en sanskrit) que sont « dhauti » ou nettoyage de l’estomac, « basti » ou nettoyage de l’intestin, « neti » ou nettoyage du nez, « nauli » ou nettoyage abdominal, « kapalabhati » ou nettoyage respiratoire et enfin, « trataka » ou nettoyage des yeux.

PRANA : le « prana » est « le souffle vital », « l’énergie première ». L’énergie pranique est donc la force essentielle qui permet à toute chose de se mouvoir et de vivre. Ainsi, le prana se trouve dans les fonctions vitales du corps que sont la respiration, les battements naturels du cœur, la digestion, l’élimination et le désir de procréation. Il se trouve également dans nos gestes, nos paroles et, bien entendu, dans nos pensées.

PRANAYAMAS : littéralement « contrôle » ou « maîtrise » du « prana » et par conséquent du « souffle vital », les pranayamas correspondent aux techniques de respiration du yogi.

MANTRA : « mantra » provient de la racine sanskrite « mana » qui signifie « mental » ou « penser » et de « tra » qui signifie « instrument ». Le mantra est donc littéralement l’instrument du mental. Il s’agit d’un support de méditation basé sur le pouvoir de la répétition, du cycle et du son. Le yoga préconise de commencer et de clore sa pratique avec un chant de mantra afin de concentrer le mental.

MUDRAS : les « mudras » sont des sceaux effectués avec les mains et les doigts qui permettent de stimuler des points énergétiques du corps, d’élever l’énergie vibratoire et de participer à l’expansion de la conscience.

YOGA : le mot « yoga » https://fr.wikipedia.org/wiki/Yoga provient du terme « yug » qui signifie le « joug » et par extension « l’union ». Ceux ou celles qui pratiquent le yoga sont respectivement des « yogis » ou des « yoginis ».

2. Le petit lexique de l’art de vivre yogique https://yay-tv.com/fr/le-yoga-l-rsquo-art-de-vivre

AYURVEDA : de « ayur », « vie » et « veda », « connaissance », l’ayurvéda est une médecine traditionnelle originaire d’Inde et datant de la période védique. Sa source se trouve dans le Véda, ensemble de textes sacrés d’Inde. Selon l’ayurvéda, la matière de l’univers est composée de cinq éléments : terre, eau, feu, air et éther. Chaque chose est composée de plus ou moins de ces éléments. Ces éléments s’assemblent en trois combinaisons pour former ce que l’on appelle les « doshas » ou constitutions physiques des êtres humains. Le dosha influe sur le physique et le mental de la personne et détermine ses tendances, ses habitudes de vie, ses forces et ses faiblesses. Un déséquilibre de la constitution naturelle de l’individu est considéré comme la cause des maladies.

GUNAS : le monde manifesté est constitué de trois qualités que nous appelons « gunas ». Ces trois qualités que sont « sattva », « rajas » ou « tamas » existent seulement ensemble et sont présentes dans tous les objets qu’ils soient grossiers ou subtils. Littéralement « obscurité », « tamas » se manifeste comme paresse et inertie et correspond à la force qui cherche à nous anéantir par le bas. « Rajas » correspond à l’énergie, à l’activité, au mouvement. Cette force nous pousse vers le monde à un rythme effréné, qui génère compétition et ambition. Enfin, « sattva » est la qualité de l’équilibre et de la pureté.

JI : Ji est un terme honorifique de langue hindi signifiant « âme ».

KARMA : « karma » signifie littéralement « action », « mouvement d’énergie ».

KURTA : tunique de coton longue et fendue sur les côtés et qui se porte sur un pantalon.

MALA : ce mot correspond au chapelet hindou. La plupart du temps fait de graines de rudraksha, il est composé de 108 perles, nombre considéré comme cosmique dans la mythologie yogique.

NAMASTÉ : « namaste » ou « namaskar » (que l’on retrouve dans l’appellation Surya Namaskra – salutation au soleil) proviennent de « namas » qui signifie en sanskrit le « nom ». « Namaste » signifie donc littéralement « j’appelle ton nom », « je te salue ».

PUJA : la « puja », qui signifie littéralement « vénérer », « adorer », « idolâtrer » est un rite quotidien d’offrande que l’on retrouve dans la tradition hindoue. Cette cérémonie religieuse consiste en l’appelle d’une divinité par le chant de mantras et l’offrande que ce soit de guirlandes de fleurs, de bois de santal, de différentes poudres camphrées, de denrées (lait, riz, eau, fruits, ghee…) ou d’encens.

SADHANA : « sadhana » a pour racine le terme « sadh » qui signifie « provoquer » au sens de « pousser à », « inciter ». Il s’agit d’une discipline poursuivie en vue d’atteindre un but. Il s’agit du chemin spirituel, de l’ascèse que pratique le yogi en vue d’obtenir la libération.

SHANTI : signifie littéralement « paix ».

SWAMI : un « swami » est un moine qui a prononcé des vœux de célibat et qui a renoncé au monde afin de pleinement se consacrer à la réalisation du soi. C’est également un titre donné à des personnes reconnues comme étant des maîtres spirituels.

TATTVAS : les tattvas représentent les cinq éléments qui constituent la matière, à savoir la terre (prithivi), l’eau (apas), le feu (tejas), l’air (vayu) et l’éther (akasha).

3. Le petit lexique de la philosophie du yoga

AHIMSA : littéralement « non-violence » et plus largement « bienveillance », « ahimsa » est le premier principe des « yamas » (ensemble de règles qui guident le yogi sur le chemin de la vie).

DHARMA : ce terme provient de la racine « dhr » qui signifie « soutenir, porter ». Il s’agit de la loi naturelle, du devoir, du chemin.

LILA : littéralement « jeu », Lila est le ballet divin qui se cache derrière le monde phénoménal.

OM : son universel dont la prononciation correcte est AUM. Il représente les quatre degrés de réalité sous la forme de quatre états que sont la veille (A), le rêve (U), le sommeil profond (M) et tout ce qu’il y a au-delà des trois premiers états (turya ou silence).

MAYA : « maya » est l’illusion cosmique par laquelle nous croyons que le mental est notre vraie nature et que le monde est la Vérité. La mécompréhension de maya est l’une des principales causes de notre souffrance.

MOKSHA : dans la langue sanskrite et dans la tradition hindoue, « moksha », désigne la libération de l’âme incarnée des cycles de réincarnation.

SATYA : satya est le deuxième de yamas. Il est né du vocable « sat » qui signifie « La Vérité » au sens allégorique du terme. « Sat » représente l’Absolu. Par extension, « satya » signifie la « vérité » au sens de « sincérité ».

SHLOKA : en sanskrit, « sloka » désigne le « chant ». Typique des écrits indiens, le shloka est une strophe composée de quatre vers de huit syllabes que l’on nomme « padas ».

SUTRA : le terme sutra (que l’on dit « sutta » en pali) signifie « le fil ». Il s’agit de tous les textes philosophiques rédigés sous la forme d’aphorismes (courts écrits qui exposent un savoir) et qui le font en suivant le fil de la pensée. Par extension, le sutra est devenu synonyme de « livre », d’« ouvrage » ou de « recueil ».

Mai 2020, Alexandra JOY.

#yoga #yogi #chakras #sanskrit #asanas #om

  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Icône social Instagram

© 2018 Yoga and You

YAY BLOG

NOS STUDIOS

Studio Joseph  de Maistre

Salle JDM

44 rue Joseph de Maistre

75018 Paris

L'Annexe

1 rue Eugène Carrière

75018 Paris

Studio Cardinet

77 rue Cardinet

75017 Paris

Studio Douai

17 rue de Douai

75009 Paris

CONTACT

06 50 17 52 67

contact@yay-studio.fr

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous à notre newsletter

NEWSLETTER