Principes et spécificités du Yin Yoga

Mis à jour : mai 4

Le yin et le yang sont considérés comme deux forces primordiales qu’il s’agit d’équilibrer pour atteindre l’harmonie.




Principe du Yin Yoga


Le yoga est une discipline riche de nombreuses variantes qui peuvent correspondre à des attentes diverses. Pour ceux qui recherchent une pratique douce et particulièrement relaxante le yin yoga est très certainement une expérience à vivre.


Cette pratique est parfaitement complémentaire d’activités plus dynamiques telles que le yoga Vinyasa ou encore de sports tels que les arts martiaux, l’athlétisme ou même le rugby. Car nous verrons que cette discipline améliore en douceur la qualité des étirements, renforce les tissus conjonctifs permettant une reconstruction remarquable des articulations et des ligaments.  

Mais commençons par définir ce qu’on entend par le yin yoga.

Le yin yoga, une réponse à l’énergie du yang


Le terme de Yin Yoga-Paris trouve ses origines dans le taoïsme. Le yin et le yang sont considérés comme deux forces primordiales qu’il s’agit d’équilibrer pour atteindre l’harmonie. Deux faces complémentaires d’un même monde, comme une montagne ayant sous le soleil un coté sombre et un coté ensoleillé. Le yin et yang correspondent à la complémentarité des deux impulsions contradictoires que sont  le masculin et le féminin. Rien n’est jamais complètement yin ou yang. Il y a des nuances en permanence et toujours un peu de yin dans le yang et inversement.


Notre monde est obsédé par la vitesse, la recherche permanente d’efficacité et la quête de rentabilité. Une bonne dose de yang qui nous épuise même si elle nous permet d’avancer dans nos projets de vie. Ainsi, cette course après le temps est envahissante et retrouver le plaisir de l’instant présent est sur le point de devenir un véritable défi. Le yin yoga -Paris- peut agir positivement pour atteindre cet objectif.

Le yin, féminin, obscur, froid, passif, humide, trouble, négatif, ondulé et tourné vers le bas, le yang, masculin, lumineux, chaud, pénétrant, sec, dur, positif, géométrique et tourné vers le haut. De façon plus générale, le yin renvoie à ce qui détend, ouvre l’esprit et stimule l’imaginaire. Il a une véritable dimension créatrice.

Le yin yoga, les origines


Le yoga traditionnel est une discipline qui a 4000 ans et on trouve trace des postures du yin yoga dans les anciennes civilisations harapéennes de la vallée de l’Indus. Les déclinaisons du yoga ont été nombreuses au fil du temps mais on peut considérer que c’est à l’américain Paul Grilley qu’on doit la popularisation contemporaine du yin yoga. Alors qu’il pratique le yoga asthanga, un yoga dynamique qui repose sur l’effort physique et acrobatique, il se blesse à plusieurs reprises. Suite à sa rencontre avec Paulie Zinc, un expert des arts martiaux et maitre taoïste, il amorce une réflexion sur un « yoga réparateur ». Il s’aperçoit que la pratique de postures tenues longtemps relaxe le corps et met l'esprit face à ses propres limites.


Il adopte alors en se servant de ses connaissances en anatomie un yoga qui s’inspire du système taoïste chinois, de la médecine énergétique chinoise, de la théorie des chakras et de celle des méridiens (nadis). Les méridiens sont des canaux subtils, c’est à dire des nerfs sacrés qui sont logés en profondeur dans les tissus conjonctifs appelés fascias. Ils sont reliés à des organes vitaux spécifiques.

Les tissus conjonctifs perdent leur souplesse avec le temps en raison d’un phénomène de déshydratation. Le yin yoga -Paris- favorise leur réhydratation en mobilisant la circulation de l’énergie, le prana. Cela relance tous les systèmes circulatoires  avec pour effet l’amélioration de la mobilité articulaire.


Paul Grilley a ensuite formé des professeurs et références dans le monde du yoga comme Biff Mithoefer, Bernie Clark et Sarah Powers. Chacun de ces professeurs a ensuite développé cette pratique pour l’intégrer à son univers et participé de sa popularisation.

Les bienfaits du Yin Yoga


Le Yin yoga est un yoga doux. La pratique se concentre sur les tissus conjonctifs comme les ligaments, les os, les articulations ou encore les cartilages. L'important n'est pas le renforcement des muscles ou le développement de l'endurance, comme beaucoup d'autres styles de yoga mais l’amélioration de la flexibilité et de la souplesse. Les hanches et le bas du dos profitent ainsi d’un étirement maximal.

Le yin yoga ne nécessite pas ou peu d'engagement musculaire, c’est un travail en profondeur beaucoup plus subtil qui, via la stimulation de la fabrication du collagène, permet la reconstruction des articulations et des ligaments. En d’autres termes la pratique du yin yoga -Paris- permet de maintenir la souplesse et la lubrification de nos articulations.


Les articulations peuvent être considérées comme des espaces entre les os qui permettent le mouvement. Les muscles servent à protéger ces articulations. Or, en général lorsque la pression est trop forte, ce sont nos muscles qui cèdent et se déchirent, puis les ligaments et enfin ce sont nos articulations qui sont endommagées. Le yin yoga exerce nos ligaments pour renforcer nos articulations et leur redonner plus d’espace.


Les différentes postures du yin yoga ciblent aussi des méridiens précis correspondant à des organes spécifiques. L’action sur les flux énergétiques permet alors de réguler les émotions qui leur sont associés.

Tout cela représente un atout supplémentaire pour améliorer sa pratique d’un yoga plus actif ou d’activités sportives qui engagent notre corps. Il est d’ailleurs de plus en plus prisé par les athlètes.

Une approche méditative

Pour pratiquer le yin yoga, il faut rester calme et bouger le moins possible. Les poses sont tenues durant un moment prolongé ( au moins 1 à 2 minutes mais parfois jusqu’à 7 minutes) avec des combinaisons de respirations lentes et profondes, ce qui favorise un réel travail de relaxation et une meilleure réponse des tissus conjonctifs du corps. Cela permet de faire le vide, de relâcher les tensions mentales et de plonger plus aisément dans un état de profonde méditation. La pratique de cette discipline est donc idéale pour éliminer les sensations de stress et pour retrouver un sentiment de calme et d’apaisement. On atteint assez vite des niveaux élevés de concentration qui nous aident justement à faire le vide pour reprendre vraiment conscience des moments présents.

La tenue prolongée de certaines postures peut devenir inconfortable faisant resurgir de nouvelles sensations, voire de fortes émotions.


Trois règles, tattvas, doivent être observées : trouver sa posture dans une intensité qui ne soit pas insurmontable mais suffisamment assumée pour pouvoir progresser, tenir cette posture jusqu’au bout et dans une immobilité apparente qui convoque avant tout le corps en profondeur. C’est une véritable exploration de soi car il faut pouvoir apprendre à s’apaiser dans des situations parfois d’inconfort, à contrôler les points douloureux en respirant profondément. Tous les muscles doivent être relâchés pour pouvoir accéder, nettoyer et nourrir les tissus profonds que sont les ligaments et les fascias. C’est donc une pratique à l’énergie très introspective qui a une proximité évidente avec la méditation puisque les postures utilisées constituent un support idéal pour poser son mental et retrouver une bonne qualité du sommeil.


Mais comme toujours dans le yoga il importe de respecter ses limites. On hésitera d’ailleurs pas si besoin et comme dans le « restorative yoga » à utiliser des accessoires, bolsters, briques, couvertures, sangles et coussins pour soutenir le corps tout en utilisant la force de gravité pour se laisser naturellement fondre au sol. Les postures sont passives et aucune violence ne doit être imposée au corps. L’ahimsa est toujours de rigueur dans le yoga et peut être plus encore dans le yin yoga -Paris-. Parmi les postures utilisées on retrouve fréquemment celle du papillon, de la libellule, la pose de l'enfant, le demi-lacet, le lacet, la charrue, la cloche, le sphinx, le phoque, le dragon ou encore la posture du chameau.

Yin yoga et « restorative yoga » : la différence


Yin Yoga et et « restorative yoga » peuvent paraître similaires. Si dans la forme ils sont en effet très proches, leur finalité n’est pas tout à fait la même. Le « restorative yoga » s’adressera plus particulièrement à des personnes ayant subi des blessures qui peuvent être d’ordre physique mais aussi affectif et émotionnel. Le yin yoga s’adresse clairement à tous. Les outils de supports tels que les bolsters, briques, etc, ont pour ambition d’aider et de supporter le corps dans le « restorative yoga » lorsqu’ils servent à explorer plus profondément les différentes postures utilisées dans le yin. Le « restorative » comme son nom l’indique a une dimension de restauration du corps et de l’esprit quand le yin yoga nous invite au dépassement des limites imposées par notre mental ou notre corps physique sans qu’il soit jamais besoin de se faire mal, nous ne le rappellerons jamais assez.

Le yin yoga, une activité pour tous


Ce yoga particulièrement délicat est accessible à tous. Il invite au calme et à la méditation et chacun peut y trouver de nombreux avantages, c’est une activité très complémentaire des yogas plus dynamiques comme le Vinyasa. Il est cependant fortement conseillé aux personnes manifestant des douleurs des hanches ou dorsales. Il correspondra aussi très bien à tous ceux qui seront dans le désir de se réaligner corporellement. C’est une activité qui prend tout son sens au delà du tapis de yoga. Le yin yoga-Paris a pour ambition de nous ramener vers une plus grande sensibilité aux choses.


C’est un mode de vie et de pensée dont nous rappelons qu’il est inspiré par l’ancienne tradition chinoise du Dao, ce point d’équilibre entre le Yin et le Yang. Or, ce point d’équilibre qui se caractérise par un état de grande tranquillité et d’apaisement n’est pas souvent atteint en raison de nos modes de vie très yang, très dynamiques qui nous en éloignent. Pour se retrouver à la bonne place sur ce point primordial qui lui ne bouge pas, il faut retrouver l’écoute et le bien être physique qui nous permettent de ressentir qu’on s’en approche de nouveau comme une flèche qui atteindrait le centre d’une cible. L’apaisement de l’équilibre. Un art de vivre.


#Yinyoga #yinyogaparis #yinyogapostures #principesyinyoga #bienfaitsyinyoga

  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Icône social Instagram

© 2018 Yoga and You

YAY BLOG

NOS STUDIOS

Studio Joseph  de Maistre

Salle JDM

44 rue Joseph de Maistre

75018 Paris

L'Annexe

1 rue Eugène Carrière

75018 Paris

Studio Cardinet

77 rue Cardinet

75017 Paris

Studio Douai

17 rue de Douai

75009 Paris

CONTACT

06 50 17 52 67

contact@yay-studio.fr

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous à notre newsletter

NEWSLETTER