Un dos heureux grâce au Yoga - 2

Mis à jour : mai 26


« À la recherche de l'alignement perdu... »

Le Yoga ne nous criera jamais : « Tiens-toi droit ! ». Il sait que cela ne marche pas comme ça, et puis surtout, il est bien plus doux avec nous. 


Il commencera par observer notre colonne, son alignement, ses courbures…puis observera notre corps dans son entier, son ossature, sa musculature… 


Il testera notre flexibilité... se fera une idée de nos pensées dominantes et de nos émotions les plus envahissantes… et puis le diagnostic ainsi établi, il nous félicitera d’être venus le consulter, et nous assurera que si nous sommes bien décidés, nul doute qu’il parviendra à nous redresser ! 


De toutes façons, nous sommes coincés. Maintenant que nous sommes entre ses bras, le Yoga ne nous lâchera pas. C’est plus fort que lui, quand on lui présente un dos cabossé, abattu, fourbu et tout tendu, il en fait une affaire personnelle et fera tout le nécessaire pour nous rendre une colonne exemplaire ! 


L’énergie doit circuler, en aucun cas son passage dans la colonne ne doit être obstrué. Alors en piste, commençons sans plus tarder !



« Tiens-toi courbe ! »


Mais un petit point sur les « i » avant d’aller plus loin. Pour se tenir droit comme un « i », il ne s’agit pas tant de redresser notre colonne que de la réaligner. Comme la vie elle-même, la colonne vertébrale n’est pas rectiligne, mais courbe.


Chez l’homme, la colonne vertébrale a quatre courbures naturelles : la lordose cervicale (aspect creusé du cou), suivie de la cyphose thoracique (la bosse du dos), puis la lordose lombaire (creux en bas du dos), enfin la cyphose sacrale/coccygienne (cette dernière étant fixe). 


Ces courbures apparaissent lors du développement. Chez le nourrisson, la colonne est rectiligne ou légèrement concave en avant dans son ensemble. Au moment où l'enfant s'assied, la lordose cervicale apparaît, afin d'assurer l'horizontalité du regard. Lorsqu'il se met debout, se forme la courbure lombaire qui a pour effet de reporter le centre de gravité vers l'arrière. La cyphose thoracique s'accentue progressivement lors du développement.


Les courbes successives de la colonne vertébrale lui donnent de l’élasticité et permettent au poids de se répartir harmonieusement. Mais si les courbures participent à la solidité et à la mobilité de la colonne vertébrale, l’exagération de courbure est fragilisante et peut amener à des douleurs. Si le dos est trop voûté, par exemple, ou la colonne trop cambrée ou encore déviée, cela provoque une tension accrue sur les vertèbres lombaires, ainsi qu’une cascade d’autres symptômes.


Ainsi, quand une vertèbre se déplace hors de son alignement naturel, le passage de l’influx nerveux est obstrué, empêchant l’énergie vitale de circuler. Cela exerce alors une pression néfaste sur les nerfs rachidiens, occasionnant une diminution de l’influx nerveux vital dans le corps, et obligeant les autres segments à travailler davantage pour compenser ce déséquilibre.


Lorsque la colonne vertébrale se trouve ainsi mal alignée et déséquilibrée, le système nerveux qu’elle protège est soumis au stress, endommagé, et incapable de fonctionner à 100 % de sa capacité. Les organes et les glandes ne peuvent plus fonctionner en harmonie, ce qui provoque des dérèglements, des maladies, et sur le plan articulaire, la dégénérescence du cartilage. Et si des nerfs sont bloqués ou endommagés, cela peut se traduire par des douleurs chroniques.


Mais que peut le Yoga pour remédier à cela ? 

Beaucoup ! Répondra-t-il humblement, en nous indiquant les postures clé à pratiquer pour retrouver notre alignement.



« Asanas pour corriger une cyphose » 


Une mauvaise posture se traduit par des modifications dans les courbes décrites par la colonne.


Dans le cas d’une cyphose, il s’agit d’une courbure exagéré dans la partie supérieure du dos. C’est un problème très courant d’alignement postural, aggravé par de mauvaises positions ou de longues heures passées le dos voûté devant son écran d’ordinateur.


Pour redresser le dos et tirer les épaules vers l’arrière, il va falloir étirer les muscles de la poitrine tout en renforçant les rhomboïdes. Ces muscles, situés entre les deux omoplates, sont la clé de la victoire sur les dos voûtés. En effet, dans la grande majorité des cas, les épaules tombent et le dos se courbe à cause d’un manque de puissance de ces muscles. Une fois renforcés, ils pourront rapprocher les omoplates, ce qui provoquera une avancée du buste et un redressement du thorax.


Voici quelques asanas (postures) qui étirent les muscles raccourcis des épaules et de la cage thoracique tout en renforçant les rhomboïdes :


  • Bhujangasana (le cobra), variation en tendant les bras dans le dos (doigts entrecroisés).

  • Matsyasana (le poisson)

  • Dhanurasana (l’arc)



« Asanas pour corriger une lordose »


Il y a lordose quand la courbure lombaire (bas du dos) est exagérée. Ceci résulte, dans la plupart des cas, d’une faiblesse des muscles abdominaux, conjuguée à un manque de souplesse des muscles du bas du dos et des ischio-jambiers (muscles à l’arrière des cuisses).


Si la ceinture abdominale est forte, elle protège les lombaires et maintient un bon alignement.


Voici un exercice (parmi tant d’autres !), qui permet de renforcer les abdominaux :


  • Allongés sur le dos, placer les bras sous les fesses pour prévenir toute tension dans le bas du dos. Inspirez et soulevez les deux jambes en même temps à 90°. En expirant, ramenez les jambes sur le tapis. Répétez 5 à 10 fois, et si vous ne ressentez pas de tensions dans le bas du dos, faites cet exercice les bras le long du corps, paumes contre le sol.


Pour étirer les muscles du bas du dos, voici quelques idées :


  • Paschimottanasana (la pince)

  • Uttanasana (La pince debout) (en attrapant les coudes, ou en attrapant les bras derrière les jambes, et en pliant légèrement les genoux si les ischio-jambiers sont encore trop raides.)



« Asanas pour corriger une scoliose »


La scoliose est un problème de déviation latérale et de rotation de la colonne vertébrale. Elle apparaît lorsque les muscles dorsaux sont raccourcis d’un côté et allongés de l’autre.


Les postures de yoga contractent et étirent les muscles du dos. Elles allongent les muscles raccourcis du côté concave de la courbure scoliotique et renforcent les muscles du côté convexe. Elles atténuent ainsi l’impression que les membres sont de longueur inégale.


Les asanas recommandés pour étirer le côté convexe : 

(à tenir le même temps de chaque côté pour bien étirer et renforcer les zones ciblées !) :


  • Ardha matsyendrasana (la demi-torsion vertébrale)

  • rikonasana (le triangle)


La pratique d’Adho Muka svanasana (le chien tête en bas) est également excellente en cas de scoliose (on peut placer des blocs sous ses talons s’ils sont encore loin du sol.)

Balasana (la posture de l’enfant), est également recommandée pour étirer tout son dos.


Une courbure scoliotique très importante peut affecter la cage thoracique et gêner la respiration. Il est conseillé dans ce cas de pratiquer des exercices respiratoires tels que Nadi Shodhana (la respiration alternée).



Le Yoga a plus d’une posture dans son sac pour nous aider à nous réaligner. Mais bien sûr, comme toujours, pas de miracles ! Les progrès n’apparaîtront qu’à condition d’une pratique régulière et assidue


Alors tous en piste, et belle pratique !


À suivre…


#alignement #scoliose #lordose #cyphose #mauxdedos #yogapourledos


  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Icône social Instagram

© 2018 Yoga and You

YAY BLOG

NOS STUDIOS

Studio Joseph  de Maistre

Salle JDM

44 rue Joseph de Maistre

75018 Paris

L'Annexe

1 rue Eugène Carrière

75018 Paris

Studio Cardinet

77 rue Cardinet

75017 Paris

Studio Douai

17 rue de Douai

75009 Paris

CONTACT

06 50 17 52 67

contact@yay-studio.fr

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous à notre newsletter

NEWSLETTER