Ouvrages de référence sur le yoga

Mis à jour : 29 déc 2019


Lorsqu’on souhaite approfondir sa pratique du yoga, il est important de comprendre ses fondamentaux. Comprendre que le yoga découle d’un enseignement millénaire est essentiel pour l’aborder dans toutes ses dimensions, y compris dans sa dimension spirituelle sans laquelle notre pratique ne serait que très partielle. Il n’est donc pas inutile de se référer à quelques ouvrages permettant de mieux comprendre le yoga au delà de la simple réalisation de postures. Le yoga n’est pas réductible à de la gymnastique douce, c’est aussi et surtout un chemin spirituel, un art de vivre qui s’appuie sur une philosophie indienne ancestrale et des traditions qui font partie intégrante de cette discipline si riche et si complexe.


De nombreux textes fondateurs sont d’une grande complexité et il faudrait toute une vie pour étudier le yoga dans sa pleine dimension spirituelle. Le sanskrit lui-même est porteur de cette complexité et son apprentissage est un défi linguistique majeur. Il existe heureusement des traductions et des ouvrages de vulgarisation qui permettent de se plonger sereinement dans la littérature yoga.


Le yoga émane d’une tradition spirituelle indienne ancestrale qui s’est transmise durant des siècles oralement de brahmane à brahmane au sein du védisme, du brahmanisme, et de l’hindouisme jusqu'à nos jours sur une période indéterminée. La transmission de la « connaissance révélée » est passée aussi par des écrits majeurs comme les 108 Upanishads, la Bhagavad-Gita, les sutras de Patanjali… La finalité de tout cela est l’établissement de swarajya, la suprématie de l’Âme universelle. Pour l’obtenir, le corps et le mental doivent devenir des instruments parfaits de l’Atman. Et le yoga est intrinsèque à ce chemin spirituel.


Il existe des milliers de livres sur le yoga référencés sur internet et beaucoup ne sont certainement pas indispensables. Vos professeurs de yoga sauront toujours vous conseiller car ils ont nécessairement des livres de chevet qui les ont guidés dans leur propre pratique. Notre sélection s’intéresse donc essentiellement à des livres et des textes reconnus et considérés comme importants et qui vous permettront d’approfondir votre connaissance du yoga y compris dans sa dimension « philosophique » afin d’enrichir sa pratique. En quelque sorte, il s’agit plus d’une sélection de classiques.


LE YOGA SUTRA DE PATANJALI


Parmi les grands textes fondateurs, on ne peut pas faire l’impasse sur les sutras de Patanjali. Vrai traité de connaissance de soi, cet ouvrage est l'un des textes majeurs de l'humanité. Son message, transcendent les siècles et résonne aujourd’hui pour sa modernité. Le succès croissant du yoga montre combien il répond à un besoin contemporain, un désir de vivre mieux, plus proche d’une meilleure connaissance de soi.

Le yoga sutra de Patanjali est fondateur du yoga, c’est un recueil de 195 sutras comparables à des sortes de vers ou d’aphorismes, des phrases brèves. L’origine du yoga sutra se perd dans la nuit des temps. On estime qu’il date entre -200 et -500 avant Jésus Christ. Cet ouvrage codifie une pratique traditionnelle du yoga d’une très grande ancienneté. On ne sait pas si Patanjali a existé en tant que personne ou s’il représente un courant de pensée. « Le mot sutra en sanskrit, désigne le fil du collier, et par extension le fil conducteur d’un raisonnement, d’un exposé. Il évoque aussi les perles du collier, et désigne alors les 195 aphorismes qui constituent le traité ». Ces sutras sont en fait des têtes de chapitres, des sortes d’aide-mémoire, destinées à être apprises par cœur et expliquées par le maître. Les 195 aphorismes sont répartis en quatre chapitres, les padas.

Les sutras utilisent souvent l’aporie qui est une forme de contradiction insurmontable par le raisonnement. « L’aporie permet l’abandon à Dieu, dont Patanjali parle en maints endroits de son recueil et qui demeure l’étape capitale de toute démarche spirituelle. »

Il existe plusieurs livres qui proposent non seulement une traduction mais qui s’agrémentent de commentaires éclairants.


Miroir de Soi – Yoga Sutra de Patanjali

De Bernard Bouanchaud (Editions Agamat)


L'enseignement du yoga, souvent réduit à une approche posturale, trouve ici un complément essentiel puisé à la source même : le Yoga-Sutra. L'ouvrage, fruit d'un long travail d'étude aux sources de la tradition indienne à Madras, accompagne chaque sutra de thèmes de réflexion très variés guidant le lecteur à travers les chapitres du Yoga-Sutra. Un glossaire sanskrit est en fin d'ouvrage.


Patanjali - Yoga Sutra

Traduction et commentaires De Frans Moors (Les cahiers de présence d’esprit)


La traduction et le commentaire des Yoga-Sutra de Patanjali établis par Frans Moors sont d’une fidélité et d’une précision remarquables au texte sanscrit et à l’enseignement qu’il a reçu de son professeur, T.K.V. Desikachar. Cet ouvrage s’adresse plutôt aux personnes ayant déjà fréquenté ce texte.


Yoga-Sutras / Patanjali

De Françoise Mazet (Spiritualité vivantes chez Albin Michel)


Ce livre référence est relativement simple et accessible, ce qui constitue en soi un exploit.


Pour ceux qui maitrisent l’anglais.


Les Yoga Sutras de Patanjali, commentés par Sri Swami Satchidananda


Swami Satchidananda a grandement contribué à l’expansion du yoga en occident et notamment aux Etats-Unis. À la fin des années 1950 et dans les années 1960, Satchidananda a dirigé (conjointement avec un autre disciple de Sivananda, Satchidananda Saraswati Mataji) le Kandy Thapovanam, l'un des ashrams de Sivananda situé dans la région montagneuse du Sri Lanka. Il a enseigné le yoga, conçu et mis en œuvre des approches interreligieuses novatrices des fêtes traditionnelles hindoues.

I

l a publié de nombreux ouvrages philosophiques et spirituels. Satchidananda Saraswati a eu un grand noyau de disciples fondateurs qui ont compilé ses mises à jour des manuels traditionnels de yoga tels que les Yoga Sutras de Patanjali et la Bhagavad Gita pour les lecteurs modernes. Les deux cents Sutras ont été écrits en Sanskrit. Sri Swami Satchidananda les a traduits en anglais et expliqués par des mots plus communs aux occidentaux pour une meilleure compréhension.


En expliquant chaque Sutras par des métaphores et des paraboles, il a contribué à la compréhension de ceux-ci par les adeptes occidentaux du yoga.


LA BHAGAVAD-GITA


Autre texte majeur de l’histoire du yoga et de la culture indienne, la Bhagavad-Gita ou Bhagavadgita.


Ce texte, vénéré par des milllions d’êtres humains depuis des siècles, occupe une place unique parmi les textes sacrés de l’Inde, car elle est un véritable traité sur la vie. Il est très proche formellement des upanishad. La Bhagavad-Gita appartient au Mahabharata. C’est la partie centrale du poème épique . Ce texte est un des écrits fondamentaux de l’hindouisme souvent considéré comme un « abrégé de toute la doctrine védique ». La Bhagavad-Gita est composée de 18 chapitres.


Dans la Bhagavad-Gita le problème essentiel de l'être humain est posé : comment prendre la bonne décision ? Comment faire le bon choix ? Ce problème est mis en scène à travers un personnage, Arjuna, qui est confronté à un véritable dilemme.


Dans le contexte général du Mahabharata, la Bhagavad-Gita est plus précisément inscrite dans le récit d’un conflit opposant deux branches d’une même famille royale, les Pandavas et les Kauravas, qui se disputent un royaume. Fortune, possession pouvoir, vanité... la Bhagavad-Gita met en scène deux personnages principaux : Arjuna, un des frères Pandavas, et Krishna, un ami, un parent, mais aussi l’incarnation du Seigneur et du maître spirituel.


Dans la Bhagavad-Gita, Krishna enseigne ainsi les différentes voies du Yoga à Arjuna. Il y explique entre autre le Bhakti Yoga : « Celui qui, voué au yoga, est pur, maître de soi, tient ses sens soumis, pour qui son âme se confond avec l’âme de tous les êtres, même s’il agit, il n’est point souillé. L’adepte du yoga est fondé, en vérité, à estimer qu’il n’agit pas. Qu’il voie, qu’il entende, qu’il touche, qu’il sente, qu’il mange, qu’il marche, qu’il dorme, qu’il respire, qu’il parle, qu’il lâche ou qu’il appréhende, qu’il ouvre ou ferme les yeux : tout cela, ce sont pour lui les sens réagissant au contact des objets sensibles.


Celui qui, fondant en Brahman tous les actes, agit en plein détachement, le péché ne s’attache pas à lui pas plus que l’eau à la feuille du lotus. Le corps, le manas (organe central de perception qui se superpose au cinq sens), l’esprit, les sens mêmes ainsi parfaitement dégagés, les yogins, agissant en dehors de tout attachement, travaillent à la purification intérieure.


Celui qui pratique le yoga s’affranchit du fruit des actes et atteint la paix immuable ; celui qui ne la pratique pas, attaché au fruit sous la poussée du désir, demeure lié. »

Bhagavad Gita, chapitre 53


Les quelques sept-cents versets qui composent la Bhagavad-Gita ont été traduits en français depuis longtemps, et diverses versions sont aujourd’hui disponibles. En revanche, si de nombreux commentaires ont été composés par de grands philosophes indiens, très peu sont à ce jour disponibles en français.


La Bhagavad Gita

Commentaire du texte intégral par Swami Chinmayananda (Édition Trédaniel)

Depuis 1998, est disponible en français le commentaire de Swami Chinmayananda devenu aujourd'hui ouvrage de référence réédité régulièrement. Ce commentaire porte sur le texte intégral.


Bhagavad-Gita, l’essence du yoga

De Stephen Mitchell


Stephen Mitchell est poète, traducteur, écrivain et anthologiste. Il a étudié à la Sorbonne à Paris, à la Massachusetts Amherst et à Yale et a dés-étudié par le biais d’une pratique intensive du zen. Il est mondialement reconnu pour la qualité, la modernité et l’originalité radicale de ses traductions de textes spirituels et poétiques. Stephen Mitchell a reçu deux fois le Harold Morton Landon Translation Award de l´Academy of American Poets.


Bhagavad-Gita, le Chant du Bienheureux

De Stephen Mitchell et Aurélien Clause (Synchronique éditions)


La Bhagavad-Gita présentée et commentée par Sri Aurobindo

Spiritualités vivantes, (Albin Michel)


On parle là d’un grand maitre du yoga du XXème siècle. Aurobindo Ghose ou Sri Aurobindo (15 août 1872 à Calcutta - 5 décembre 1950 à Pondichéry) est un des fondateurs principaux du mouvement militant indépendantiste indien, un philosophe, poète et écrivain spiritualiste. Il a développé une approche nouvelle du yoga, le yoga intégral.


Il a écrit beaucoup de livres sur les écritures sacrées indiennes qui seront pour beaucoup d'Occidentaux à la suite de ceux de Vivekananda un véritable porte d'entrée vers l'hindouisme et sa philosophie.


The Bhagavad Gita : A Walkthrough for Westerners

De Jack Hawley


Pour ceux qui lisent l’anglais cette version est réputée simple et claire.


LE MAHÂBHÂRATA


Le Mahâbhârata est le plus grand et un des plus anciens livres du monde (il compte près de douze mille pages et plus de 100 000 vers). Il est à la base même des mythes, de la religion, de l'Histoire, de la pensée indienne. La toile de fond en est la guerre entre deux clans rivaux pour l'accession au pouvoir. Ce n'est pas un plaidoyer pour la guerre, mais il symbolise la bataille que chacun de nous doit livrer, intérieurement et extérieurement, entre une pensée positive et négative. Sagesse et compassion côté Pandavas, égocentrisme et ignorance pour des Kauravas.


Selon la légende, le Mahâbhârata fut dicté à Ganesh par le sage Vyasa (dont le nom signifie en sanskrit compilateur). Lors de ses méditations à Brahmâ, Vyasa avait vu qu'il devait demander à Ganesh d'être le scribe du poème que lui même composerait. Le dieu éléphant accepta d'être le rédacteur à condition que Vyasa dicte sans s'arrêter. De son côté, le poète exigea que Ganesh comprenne le sens caché de chaque mot, le sens de chaque phrase et de leur implication. Lorsqu'un vers était dicté, Ganesh prenait le temps de réfléchir, d'analyser chaque pensée du poète. Cela permettait à Vyasa de composer les vers suivant. C'est durant cet épisode que Ganesh brisa sa plume. Pour continuer d'écrire, il cassa sa défense afin de la remplacer.


Mais Vyasa tient également une place dans ce récit car il est lui même le grand-père des protagonistes. La toile de fond du Mahabharata est la rivalité entre deux dynasties cousines, descendants du roi Bhârata - un ancêtre du roi Kuru : les Pandavas, fils de Pandu et leurs cousins Kauravas, au nombre de 100 frères. Dans ce poème intervient Krishna, fidèle combattant aux côtés des Pandavas.


Le Mahâbhârata de Jean-Claude Carrière

(Editions pocket)


C’est l’un des plus grands livres du monde, un conte merveilleux qui rassemble tous les mythes, les aventures et les croyances sur lesquels repose la culture indienne. C’est un univers complexe et dense mais Jean-Claude Carrière est parvenu à proposer une version qui rend la lecture et la compréhension limpides.


Le Mahâbhârata conté selon la tradition orale de Serge Demetrian

(Spiritualité vivantes, Albin Michel)


Serge Demetrian est né en Roumanie. Il s’intéresse depuis longtemps à la littérature et à la philosophie hindoue. Ancien enseignant à la faculté de médecine de Necker, à Paris, il est affilié à l'Ashram de Ramana Maharshi.


Il est devenu très tôt le disciple du Shankaracharya de Kanchipuram et a suivi ce maître jusqu’à la mort de celui-ci en 1994.


Il a vécu plus de vingt-six ans en Inde à la recherche de manuscrits et de récits oraux.

Ces deux livres, Le Mahâbhârata et Le Râmâyana, sont le fruit d’un labeur qui s’est étalé sur plusieurs décennies.


Serge Demetrian maîtrise parfaitement les différentes versions du texte original. S'inspirant des conteurs traditionnels de l'Inde du Sud, il nous offre une version poétique, limpide, vivante, et fascinante.


LES UPANISHAD


Enfin, on ne peut pas faire l’impasse sur les Upanishads qui s’inscrivent dans le Véda. Science des correspondances entre le microcosme et le macrocosme. Le sujet et l’Univers.


Les Upanishads constituent la portion la plus philosophique des Veda. On considère qu'il y a une centaine d’Upanishads (108), dont une douzaine sont considérées comme majeures car elles ont été commentées par les grands maîtres de la tradition indienne (Shankara, Madhva, Ramanuja....).


Leur thème est la Vérité suprême - le Brahman - ainsi que la voie pour atteindre la connaissance de cette vérité. Ces textes relèvent du domaine de la métaphysique, de la philosophie indienne car ils traitent de principes universels, du niveau absolu de l'existence, "de l’Être en tant qu’Être"...


« Au commencement, il y a l’éternité. Ni début ni origine, mais simplement la Vérité, celle de l’Ordre du monde, qui est transmise grâce au Véda, ce monument littéraire et religieux le plus ancien de la civilisation indienne. Le Véda est une forme de Parole d’origine non humaine, qui recèle en ses profondeurs l’infini potentiel du Sens, transmises aux mortels de manière orale par des sages inspirés. »


Dans ces textes, on décrit une insondable source universelle, une énergie, un souffle, à la fois hors de ce monde et immanent, qui fournit une réponse à l’énigme de l’être. Mais il n’est ni un principe, ni une origine, ni un début… Pour saisir la portée de la folie épique de la Bhagavadgita et la portée de Bouddha, il faut savoir ce qu’est le dharma, ce que sont les brahamana, les Upanishad, et enfin le yoga.


Composés en sanskrit, dans un langage à la fois logique, poétique, mystique, suggestif, paradoxal et ésotérique, ces textes invitent à une étude contemplative. Les Upanishads s'adressent donc aux esprits en quête d'Absolu.


108 Upanishads

Traduction et présentation de Martine Buttex (Éditions Dervy)


Selon Martine Buttex, une grande spécialiste de l’hindouisme, « les Upanishads sont la quintessence de la pensée hindoue, pour expliquer comment rejoindre le divin suprême, le Brahman. En maîtrisant notre source unique de contacts avec l'extérieur, il s'agit de développer son intériorité, ce que les hindous nomment l'Atman, c'est-à-dire l'Âme universelle, dont chacun de nous recèle un fragment, dans la « grotte du cœur ». Elle est restée très fidèle aux travaux des Indiens plutôt que les indianistes français ( pourtant très bons selon Martine Buttex elle-même), a ajouté un glossaire de 150 pages pour comprendre le sens profond des mots. Selon elle, la croyance en la réincarnation de l'âme (et non de l'individu, produit par et pour cette âme pour refaire une expérience dans la matière) n'est pas une condition pour entrer dans ces textes. Tout au long de notre vie, le plus souvent douloureusement, nous expérimentons la mort et la renaissance, la perte et le renouvellement.


Outre les grands textes classiques et leur traduction certains grands maîtres du yoga du XXème siècle ont ainsi été écrits des ouvrages qui sont incontournables pour un pratiquant assidu et désireux d’agrémenter sa pratique d’une compréhension théorique du yoga -Paris.


LES GRANDS MAÎTRES DU YOGA, LEUR VIE, LEURS ÉCRITS


Le Grand Livre du Yoga

Par Swami Vishnudevananda (Editions le courrier du livre - Trédaniel)


Swami Vishnudevananda est un grand maitre yoga qui a permis sa diffusion en occident et notamment aux USA. Le grand livre du Yoga, un best-seller pour la pratique moderne du Yoga est publié en 1960 et reste à ce jour un ouvrage de référence.



Bible du yoga, Santé du corps, paix de l’esprit de BKS lyengar

(J’ai lu -Aventure secrète)


B.K.S. Iyengar n’hésitait pas à répéter que le yoga qu’il enseignait était le yoga du 21ème siècle. Il était particulièrement conscient que nos nouvelles sociétés mettent à mal l’endurance nerveuse de ses nouvelles générations. Les professeurs certifiés lyengar font l’objet d’une sélection rigoureuse et d’une formation continue. BKS Iyengar y était farouchement attaché et dénonçait la dérive commerciale qui selon lui pervertit la beauté du yoga.


Avec plus de six cents photographies et des descriptions minutieuses, cette bible constitue le guide le plus complet et le plus profond jamais écrit sur le yoga, les postures (asanas) et les exercices respiratoires (pranayama). B.K.S. Iyengar, légende vivante du yoga, nous initie étape par étape pour atteindre une santé optimale en faisant appel à l'intelligence de notre corps et de notre esprit. Un livre destiné aussi bien aux débutants qu'aux initiés.


« Ramana Maharshi, le libéré vivant » -Ysé Tardan Masquelier.

Plusieurs éditeurs le proposent


Cette spécialiste du sanskrit, du yoga et des philosophies et mystiques indiennes apporte un magnifique éclairage sur ce guru que de nombreux hindous considéraient et considèrent encore comme un saint.


Nous conseillons vivement les travaux de cette spécialiste dont les pop cast sur France Culture sont fascinants et très faciles d’accès.


Yoga : the path to holistic health (livre en anglais)

B.K.S Iyengar (DK Publishing)


Après une introduction sur la vie et l’oeuvre de l’auteur, un exposé des principes du yoga laisse place à un catalogue complet de postures richement illustrées, avec à chaque fois un focus sur les aménagements de postures chers à Iyengar.


The Heart of yoga de T.K.V Desikachar (livre en anglais)


T.K.V Desikachar est un des fils de S.T Krishnamacharya, un des grands yogis du XXe siècle. On peut dire que c’est grâce à quelques uns des élèves de S.T Krishnamacharya (Iyengar, Pattabhi Jois, Indra Devi) que le yoga est arrivé en occident.

T.K.V Desikachar a vécu toute sa vie avec son père et il a été aussi toute sa vie son élève. Dans ce livre, il nous donne des conseils afin de développer une pratique personnelle à travers le viniyoga.


Le Yoga du yogi

Kaushtub Desikachar (Editions Agamat)


La vie et l’histoire de T. Krishnamacharya, racontée par son petit fils dans un superbe ouvrage grand format, fourni en documents d’époques et photos inédites.

L’histoire du maître ‘touche à tout’ et érudit oscille entre tradition, Inde classique et avant goût du yoga ‘moderne’.


Hatha Yoga Pradipika

Tara Michael (Editions Fayard)


L’introduction par l’auteure est une excellente synthèse des différents principes et formes de yoga. Il est ici question de postures, de pranayama et de mudras, étayés d’indications très précises.


Autobiographie d’un Yogi – Paramahanasa Yogananda

On le trouve chez plusieurs éditeurs aux éditions Poche ou Broché



Si on cherche des livres sur le yoga, on tombe nécessairement sur ce best-seller. Il a été une source d’inspiration pour plusieurs générations de pratiquants de yoga occidentaux. Le livre, à l’origine rédigé en anglais, retrace la vie de son auteur, Paramahansa Yogananda, un indien qui s’est rendu en Californie où il a créé le mouvement « the Self Realisation Fellowship ».


Yogananda enseignait, au moins partiellement, le Kriya Yoga de Lahiri Mahasaya qu’il a rendu mondialement connu grâce à sa biographie.


Ce livre ne fait pourtant pas l’unanimité et Swami Satyananda parmi d’autres maitres de yoga indiens, considérait ce livre comme un livre inepte trop empreint de culture américaine.


Ce livre sur le yoga reste cependant très connu et influent. C’est l’histoire d’une vie exceptionnelle. La vie de Mukunda Lal Ghosh, né en 1893 dans le Nord-Est de l’Inde, devenu l’un des plus grands représentants de la sagesse hindouiste et de la technique du Kriya Yoga en Occident.


En 1914, son gourou Sri Yukteswar lui donne le nom de Yogananda, signifiant "béatitude par le yoga". En 1935, on lui accorde le titre de Paramahansa signifiant "cygne supérieur". Yogananda est devenu un swami accompli et bienheureux.


En 1946, il publie son autobiographie et meurt en 1952, ayant annoncé que son œuvre était accomplie.


Sri Aurobindo - La force du yoga

Textes choisis et présentés par Pierre Bonnasse

(Voix spirituelles -sagesses - POINTS)


Pierre Bonnasse, professeur de yoga et co-fondateur de l'école internationale « Rishi Yoga Shala », essayiste et poète est l'auteur de nombreux ouvrages reconnus. L'Attitude phénoménologique (Éditions Éoliennes, 2011) et Yoga-nîdra : la pratique du sommeil conscient (Almora, 2015). Rishi Yoga (Dervy, 2017) et dirige la collection « Yoga intérieur » chez Dervy.


Les livres d’André Van Lysebeth dont L’Encyclopédie André Van Lysebeth :

Le Hatha Yoga (Editions Flammarion)


Né le 11 novembre 1919, André Van Lysebeth découvre le yoga dans sa jeunesse, avec son intérêt pour l’hypnose et l’exploration intérieure. Par la suite il acquière ses connaissances durant des séjours en Inde dans les années 1950 notamment dans l’Ashram de Swami Sivananda à Rishikesh. De nombreux yogis comme les Swamis Chidananda, Satcitananda, Satyananda, Gitananda, Nil Hahoutoff, et bien d’autres, invités par Van Lysebeth en Europe tout au long des années ont complété ses sources.

Dès les années 1960 et ce pendant 30 ans il a été le principal rédacteur de la revue Yoga. André Van Lysebeth a également ouvert une école et a été à l’origine de la Fédération belge de Yoga.


Ce maître de yoga incontournable, décédé en 2004, a publié de nombreux livres sur le yoga et le tantrisme devenus cultes comme J’apprends le yoga, Je perfectionne mon yoga, Pranayama, la dynamique du souffle, Ma séance de yoga, Tantra, le culte de la féminité, 2 x7 jours pour rajeunir et Le Yoga Mental.


Fin 2016 est sortie chez Flammarion L’Encyclopédie André Van Lysebeth : Le Hatha Yoga, toutes les asanas pas à pas, reprenant partiellement 4 de ses ouvrages précédemment publiés et pratiquement épuisés à ce jour.


Cet ouvrage est bien conçu. Il est très complet, clair et autant utile pour un débutant que pour un adepte avéré. Il explique avec beaucoup de pédagogie les postures, leurs effets bénéfiques et leurs contre-indications, les erreurs à éviter et les façons de les corriger, des exercices de respiration, comment composer sa séance…


Le yoga y est présenté comme un art de vivre, tel qu’André Van Lysebeth le transmettait, dans la prise en compte globale de la personne et de sa santé : lutte contre le vieillissement, entretien des muscles profonds, bons choix alimentaires, sommeil, digestion facile…


Le fils d’André Van Lysebeth, Willy Van Lysebeth, à l’origine de la sortie de L’Encyclopédie, perpétue son enseignement.


La bible du yoga De Christina Brown

(Editions Guy Trédaniel)


Christina Brown est Yoga thérapeute et dirige le Programme de formation des enseignants au centre Life Source (Yoga & Health) à Sydney, où elle donne des cours.

Elle a effectué deux voyages d'étude en Inde et a étudié au Centre de Yoga Therapy, à Londres.

Ses livres dont « La bible du yoga », ont été traduits en dix langues. Ce livre semés s’adresse à tous les publics.


Le Guide complet du yoga : un manuel structuré pour un savoir-faire professionnel

De Mark Kan - SriDharma Mittra (Editions Le courrier du livre)


Sri Dharma Mittra a créé le centre de Dharma Yoga à New York en 1975. Il a enseigné le Hatha Yoga pendant plus de 50 ans. D'un point de vue global, le « Dharma » désigne l'ensemble des lois et normes personnelles, familiales, sociales, politiques, naturelles ou cosmiques.

En cela, suivre le Dharma signifie suivre une loi permettant d'être en ordre et accord avec soi-même, et de vivre en harmonie avec soi-même et les autres. C’est dans cette optique que Sri Dharma Mittra a développé sa propre école et sa propre méthode à partir du Hatha Yoga.

Mark Kan est fondateur et professeur du Dharma Yoga à Londres.


Sidhharta – Herman Hesse


Enfin pour finir Siddhartha, un petit roman philosophique d’Hermann Hesse, paru en 1922 en allemand.

L’écrivain exprime dans ce livre son amour et sa sensibilité pour la culture, les croyances, les religions et les philosophies orientales auxquelles il est familiarisé dès son enfance grâce à sa mère née en Inde, mais également grâce aux voyages accomplis en ces terres dans les années 1910.

Depuis sa publication aux États-Unis en 1951, le livre a connu une renommée mondiale, en particulier lors de l’exploration des spiritualités orientales dans les années 1960.

Le roman est le récit conté d’un jeune homme, Siddhartha, qui, adolescent, quitte sa famille pour devenir yogi. On le suit à travers différentes phases de sa vie, dans ses difficultés et ses obstacles.


Bonne lecture.


#lectureyoga #livresyoga #lireyoga #ouvragesyoga #sutrayoga #MAHÂBHÂRATA #upanishad #patanjali


  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Icône social Instagram

© 2018 Yoga and You

YAY BLOG

NOS STUDIOS

Studio Joseph  de Maistre

Salle JDM

44 rue Joseph de Maistre

75018 Paris

L'Annexe

1 rue Eugène Carrière

75018 Paris

Studio Cardinet

77 rue Cardinet

75017 Paris

Studio Douai

17 rue de Douai

75009 Paris

CONTACT

06 50 17 52 67

contact@yay-studio.fr

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous à notre newsletter

NEWSLETTER